75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : King Kong
King Kong >

Critique du Film : King Kong

Avis critique rédigé par Gil P. le dimanche 8 janvier 2006 à 1201

King Peter fait dans le film Kong

King Kong, c’est une légende, celle de Merian C. Cooper et de son film à l’ambition dévorante, un film évènement qui a fait date, à la fois par la qualité technique pour l’époque et pour l’histoire de cet amour impossible. Un film essentiel.
Peter Jackson a rêvé de devenir réalisateur quand, des années plus tard, il a vu ce film. Cet hommage, ce n’est pas celui d’un remaker, c’est celui d’un réalisateur à un autre. Et c’est réussi !
Ce qui frappe dans cette version 2005, c’est qu’on ne peut se rappeler d’un film d’aventure, ce siècle-ci qui marque autant son empreinte en nous. On ne fait plus de films d’aventure, ce n’est plus la mode. Pourtant celui-là échappe à toutes les règles : il fait à la fois dans l’hommage et la nouveauté, rétabli un genre décrié et impose son style à la fois classique et diablement moderne.
Ce King Kong est un gros morceau de cinéma, ceci grâce à des techniques développée pour Le Seigneur des Anneaux et sans cesse améliorées mais surtout grâce à un réalisateur à la hauteur qui sait diriger ses acteurs et gérer ses effets spéciaux. Si le casting étonne en incluant Jack Black, qui est tout de même une star issue du harem MTV, et Naomi Watts (capable du pire – Le Cercle 1 & 2, comme du meilleur – 21 Grams, Mulholland Drive), il se révèle très bien choisi car la direction d’acteur est au rendez-vous. Loin de se transformer en une farce, le film inclut le spectateur d’entrée dans ce monde si particulier de l’époque de la grande famine.
Le film fait dans le faramineux, le budget est intelligemment dépensé et on y croit à fond tout le temps, le singe est tellement bien retranscrit qu’à chaque fois qu’il manque de se casser la trombine, la salle entière a peur pour lui. On avait pas ressenti cela en 2005, une telle osmose et cela fait bien plaisir !

La conclusion de

Le film de l’année, tant sur la forme que dans le fond avec à la fois les avantages d’un blockbuster et la délicatesse d’un film intimiste par moment. Du grand Jackson.

Que faut-il en retenir ?

  • Une technique 3D à la pointe
  • Des scènes de la vie quotidienne en 1930 réalistes
  • Un bon rythme

Que faut-il oublier ?

  • Quelques insert manqués
  • Une ou deux longueurs

Acheter King Kong en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de King Kong sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de King Kong

En savoir plus sur l'oeuvre King Kong