75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Last Fantasy >

Critique du Manga : Last Fantasy

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 25 décembre 2005 à 13:52

Immoral et drôle

Voici le récit de deux aventuriers, Tian et Drei. L’un est magicien, l’autre est un guerrier possédant une épée qui parle. Ces deux aventuriers, ne sont pas vraiment des héros. Au contraire, il s’agit plus de deux calamités à la recherche de quoi vivre. En effet, leur quête d’argent les conduira à commettre de nombreuses erreurs. Des erreurs surtout commises par Drei, le jeune guerrier au cerveau peu développé et à l’estomac bien gourmand. Au cour de leurs aventures, ils rencontreront orcs, dragons, lapins tueurs, un centaure et un poisson géant. Beaucoup de créatures mythiques ou sortant tout droit de l’imagination des auteurs de ce manhwa seront donc présent dans ce titre. On notera le côté quelque peu immoral des deux héros, qui n’hésiteront pas à prendre la fuite pour éviter d’affronter un ennemi trop puissant ou qui seront capable de tabasser un vieillard pour leur avoir simplement dit qu’il se retrouvait en eux lorsqu’il était jeune. Ces situations font de Last Fantasy une série drôle et divertissante. L’ambiance rappellera d’ailleurs légèrement celle de la série animée Slayers dans laquelle on retrouvait une magicienne à la recherche de la fortune et un chevalier au QI peu élevé. Il existe une originalité au sein du scénario avec l’origine de Dieu et du diable. Cependant cette idée ne fait qu’être introduite sans être développée. Il est également appréciable que la trame de l’histoire ne se devine pas si facilement du fait de l’attitude de nos deux héros. Bien que les évènements soient classiques dans ce genre de titre, tel qu’une attaque d’orcs, l’issu de ceux-ci ne sont pas si évident.
Au niveau du dessin, il n’y a pas de doute possible, Last Fantasy est bien un manhwa. Cheveux épais, yeux ronds, les expressions exagérées,… cela ne trompe pas, c’est un style typiquement asiatique. Le style graphique ne fait donc pas preuve d’originalité mais résultat est là. Le mouvement et les expressions des personnages sont assez bien retranscrits sur le papier. Les décors sont dans leur ensemble complet et un soin particulier est apporté sur le design des armes et des monstres. A noter d’ailleurs la ressemblance de l’épée de Drei avec celle du jeu vidéo Soul Calibur 2 (on retrouve l’œil incrusté dans l’épée).

70

Last Fantasy s’avère un manhwa drôle et parvient à échapper avec brio aux clichés du genre. Même si l’histoire n’a rien d’extraordinaire, l’ambiance qui en ressort est divertissante, rappelant quelque peu celle de la série animée Slayers avec un côté plus amoral accentué.

Critique de publiée le 25 décembre 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • C'est drôle
  • Des héros immoraux

Que faut-il oublier ?

  • Un dessin trop classique ?

Acheter Last Fantasy en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Last Fantasy sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !