75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Mémoire Interdite
Mémoire Interdite >

Critique de la Bande Dessinée : Mémoire Interdite

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 18 décembre 2005 à 1446

Mémoire Interdite

Chuck Austen et Matt Cossin continuent sur leur lancée et nous livrent une suite à La Citadelle du Vide. Connaissant au préalable les personnages, nous plongeons allégrement dans la reprise des aventures du pauvre déconnecté au cœur tendre Kesley Fontine. Dès le départ, nous pouvons apprécier de voir évoluer la belle Jean qu’on avait juste entr'aperçu dans le premier tome. Sa rencontre accidentelle avec Fontine ne l’a pas laissé indifférente et elle décide d’aller lui rendre visite pour prendre des nouvelles du petit Sanji. Quelle n’est pas sa surprise quand Fontine ne se souvient même pas d’elle. Sa mémoire lui joue des tours et à eux deux, accompagnés d’une connaissance de Fontine, ils vont aller tout droit vers le danger.


La continuité du récit se révèle agréable et toujours pleine de surprise. Chuck Austen arrive à nous captiver avec son approche plus intime du personnage de Jean. Il la maltraite pas mal mais sa façon de réagir est toujours aussi drôle accompagnée d'une bonne dose de mordant. Niveau intrigue, dans ce présent tome, on apprend pourquoi Fontine est devenu un déconnecté et comment il se peut qu’il ait autant de perte de mémoire. Par contre, gros coup de théâtre à la fin de cet album. Une fin touchante et destabilisante.
Matt Cossin retire ses expressives onomatopées mais le rendu de l’action est toujours présent. D’ailleurs les expressions des visages, très exagérées à la limite de la caricature, sont plus visibles dans Mémoire Interdite. Il y a une case que j’apprécie beaucoup dans ce présent tome ; elle figure page 12 et la technique pour mettre en valeur cette scène de cascade de Fontine et Jean à un rendu exceptionnel. Les deux personnages sont restés en noir et blanc tandis que tout autour d’eux le décor avec l’explosion est en couleur. C’est très réussi visuellement !

La conclusion de

Ce duo de choc revient donc avec Mémoire Interdite, la suite à leur série L’Infini. Chuck Austen et Matt Cossin se complètent toujours aussi bien et leur sens de l’action et du visuel est au comble du paroxysme. L’atmosphère est tendue, pleine de rebondissement avec une touche humoristique grâce à la relation de ces personnages utilisant toujours un langage super relax. Bonne suite qui nous surprend à la fin et on se demande même comment Chuck Austen et Matt Cossin vont pouvoir retourner la situation.

Acheter Mémoire Interdite en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mémoire Interdite sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Infini

En savoir plus sur l'oeuvre L'Infini