75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Café Occult #2 [2005], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le samedi 17 décembre 2005 à 08h14

Beaucoup de mystères…

Seo-Lin a réveillé en elle un grand pouvoir qui va détruire une grande partie de l’immeuble dans lequel elle est emprisonnée. Suite à cela, elle s’évanouie. Au même moment, Yeong, blessé et sans arme, va devoir affronté un anima. Heureusement, Seo-Lin accompagnée de Seol-A parviennent à lui rendre son arme. Voici donc un commencement très mouvementé. Par la suite, ce second tome ouvrira beaucoup d’interrogations : qui est intervenu pour protéger Seo-Lin ? Qui sont les évolués ? Quel est le lien entre D, Caïn et Master ? Et qui est Miria ? Cela fait beaucoup de questions sans réponse et rend la lecture quelque peu difficile. Bien que les ouvertures soient nombreuses, les personnages n’évoluent que très peu. Seo-Lin reste une jeune lycéenne qui n’est pas capable de se défendre toute seule, Yeong demeure antipathique mais semble refouler ses sentiments par peur de revivre l’expérience douloureuse du passé. Quant à Master, bien qu’elle parait forte mentalement, elle n’en demeure pas moins une femme fragile sentimentalement. Certains dialogues apparaissent parfois comme inutile tel que l’explication de l’action du héro, l’image parlant d’elle-même. En ce qui concerne la mise en page, il y a un gros problème de compréhension lorsqu’il s’agit de transition avec le passé. Pour ce qui est du reste de la mise en page, le découpage est assez dynamique et parfois original.
Pour ce qui est du dessin, les défauts sont peu nombreux mais les scènes d’actions ne sont pas toujours claires en raison d’un trop grand nombre de traits. Ces traits sont souvent utilisés en bande dessinée pour accentuer la sensation de vitesse. C’est aussi une façon d’esquiver les difficultés lorsqu’il s’agit de faire paraître le mouvement d’un coup de pied ou d’un coup de poing. Hormis cela, le dessin est de bonne manufacture dans son ensemble et apparaît comme complet tant au niveau des personnages que des décors.

La conclusion de à propos du Manga : Café Occult #2 [2005]

Lionel B.
50

Ce second numéro de Café Occult est un peu décevant bien qu’intéressant. Beaucoup de questions sont laissées sans réponse dans le but de les apporter dans les prochains tomes. Les auteurs de ce manhwa auraient dû se concentrer sur une de ces questions et d’en apporter la réponse pour éviter que le lecteur ne cesse de se demander si il n’a pas manqué quelque chose. Les prochains seront sûrement meilleurs.

Que faut-il en retenir ?

  • Une mise en page dynamique
  • Un dessin complet

Que faut-il oublier ?

  • les transitions avec le passé
  • Trop d'intérogations dans un même tome, ça fait beaucoup
  • Les scènes d'actions sont parfois confuses

Acheter le Manga Café Occult en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Café Occult sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Café Occult

  • Voir la critique de Café Occult : Révélations
    70

    Café Occult Critique du manga par Lionel B.

    Révélations : Café Occult dispose d’une histoire sympathique et originale tout en s’orientant vers un manhwa rythmé par une action constante. Le…
    Temps de lecture : 1 mn 39

  • Voir la critique de Café Occult : Esprit es-tu là ?
    75

    Café Occult Critique du manga par Lionel B.

    Esprit es-tu là ? : Une histoire intéressante accompagnée de personnages intrigants, Café Occult s’annonce comme un bon manhwa d’action. Même si la ba…
    Temps de lecture : 1 mn 58