75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Vulcain
Vulcain >

Critique de la Bande Dessinée : Vulcain

Avis critique rédigé par Lucie M. le vendredi 11 novembre 2005 à 1608

Vulcain, un dieu brûlant pour une bande dessinée bien froide !!

Le plus marquant dans cette bande dessinée se discerne dans la morphologie des visages à l’apparence rigide, abrupte et fermée tel des sculptures de marbre. Ce qui renforce le côté divin des noms des personnages – car apparentés à diverses mythologie – et renforce leur origine scientifique puisque les Trigs sont des clones issus d’une expérience génétique.


La mise en page est assez intéressante puisque le découpage est fait de manière rectiligne ou parfois en biais. Toutefois elle est trop plate et manque de caractère. Même si on peut remarquer qu’elle se marie bien avec le récit seulement au bout de quelques pages notre attention s’éteint.
Par contre la coloration est tout simplement sublime. Les tons sont chauds, foncés et soulignés par un trait noir abondamment accentué. On peut remarquer aussi que le rendu visuel est austère mais ne gâche en rien la qualité de la coloration. Toutefois cette accentuation de soulignage rend le contenu de Vulcain très pesant et c’est ce qui choque quand on se rend compte de l’absence d’ambiance au niveau des décors, extérieurs et intérieurs, qui sont extrêmement dépouillés. Le lecteur ne peut réellement s’ouvrir à l’univers de cette bande dessinée.

En ce qui concerne l’histoire, de Hudnall, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Elle me fait penser, dans les grandes lignes, à la série Dark Angel – à cause de l’origine scientifique des Trigs - et comme j’en ai un mauvais souvenir je ne peux être très objective. En fait ce qui cloche dans cette histoire c’est son manque de profondeur et l’insuffisance d’explication sur son commencement. L’action se déroule après une attaque d’extra-terrestres belliqueux et vise plus un huit clos entre les Trigs. On ne peut apprécier ces personnages car ils ne nous semblent pas très ouverts. Même si le dessin de Vigouroux, que j’apprécie, fusionne bien avec leur origine peu naturelle.

La conclusion de

Cet album manque effectivement de sensibilité. Vulcain est une bande dessinée à l’allure sévère et fermée. Une sorte de huit clos entre le dessin de Vigouroux et le scénario de Hudnall. Pourtant il contient certain aspect très originaux comme la morphologie des visages et le ton des couleurs employé. Au niveau du récit je le trouve trop usité et peu développé. On assiste sans grande envie à l’évolution des personnages - ils ne nous touchent pas - et au dénouement de l’intrigue. On ne peut pas dire que l’on s’ennuie en lisant le tome 3 de Trigs néanmoins après avoir fermé cet album on passe à autre chose sans grande difficulté.

Acheter Vulcain en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vulcain sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+