75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : A.I Hunter
A.I Hunter >

Critique du Manga : A.I Hunter

Avis critique rédigé par Lionel B. le vendredi 14 octobre 2005 à 0233

Toujours autant de Punch

Le combat contre Ameba ne va pas durer longtemps, Temis et Mirma seront obligés de prendre la fuite avec un Luna évanoui. L’histoire passe ensuite à tout autre chose. Il s’agit d’un trafic de MF, une sorte de drogue pour cyborg. La recette est toujours la même : beaucoup d’action et beaucoup d’humour. En revanche cette fois-ci l’histoire prend une nouvelle direction et la trame principale se dessine. Désormais, il semble que Luna soit à la recherche de Kidoni qui appartient à un organisme criminel appelé R.O.A.I. (pour l’instant, on ne sait pas vraiment ce que cela veut dire). Le premier tome apparaît alors comme une introduction pour ce second qui dévoile enfin son scénario. Des énigmes persistent mais elles se découvrent au fur et à mesure. Avec cette suite, les comparaisons que l’on pouvait faire avec Gunnm, Ghost in the Shell et Blade Runner n’ont plus lieu d’être puisque A.I Hunter se veut une série premier degrés (du moins pour l’instant) et trouve sa propre ambiance dans l’univers des intelligences artificielles. A signaler que l’humour est vraiment un point fort de ce manhwa, un humour complètement décalé et qui parvient à son but c'est-à-dire faire rire.
Le dessin n’a pas évolué entre les deux premiers volumes. Le style reste propre aux mangas avec des expressions exagérées. A noter que Jung Soo Chul semble aimer les prises de vues au niveau du sol car on retrouve ce genre de plan à plusieurs reprises. On peut également apprécier une bonne gestuelle qui donne vie aux personnages.
La mise en page quant à elle reste dynamique bien qu’un peu trop standard.

La conclusion de

Ce second tome reste toujours aussi amusant et divertissant et s’accompagne enfin d’un scénario qui éloigne la peur de retrouver une fois de plus le thème de l’humanisation du cyborg.

Que faut-il en retenir ?

  • Toujours aussi drôle
  • Une très bonne ambiance

Que faut-il oublier ?

  • Un scénario qui semble quelque peu basique

Acheter A.I Hunter en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de A.I Hunter sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de A.I Hunter

  • Voir la critique de A.I Hunter : La fin d’une belle aventure
    92

    A.I Hunter - Critique du manga par Lionel B.

    La fin d’une belle aventure : AI Hunter s’achève avec ce cinquième tome en laissant une très bonne appréciation globale de l’oeuvre. L’histoire fut prenante et …

  • Voir la critique de A.I Hunter : Dragon Ball s’invite dans A.I Hunter
    70

    A.I Hunter - Critique du manga par Lionel B.

    Dragon Ball s’invite dans A.I Hunter : Même si l’univers de AI Hunter n’a rien inventé, il s’avère que ce manhwa est envoûtant en raison de son humour si particulier et …

  • Voir la critique de A.I Hunter : Une chasse aux cyborgs amusante
    65

    A.I Hunter - Critique du manga par Lionel B.

    Une chasse aux cyborgs amusante : Au premier abord, A.I Hunter semble une pâle copie de Gunnm, Ghost in the Shell ou bien encore Blade Runner. Cependant, ce titre n…

En savoir plus sur l'oeuvre A.I Hunter