75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : L'envie
L'envie >

Critique de la Bande Dessinée : L'envie

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 7 octobre 2005 à 0354

Envie d’une bande dessinée ?!

Cette fois c’est dans de la pure science-fiction que nous amène Alcante. Pandora Box T6 : l’Envie, nous amène dans un monde où les androïdes font leur apparition. Programmés pour obéir et croire qu’ils sont humains, la vérité va bientôt leur sauter aux yeux. Alcante utilise comme sur les précédents tomes, la mendiante, pour annoncer les évènements et donner un point commun pour chaque tome. Pas besoin d’avoir lu les précédents ! Cet album, comme les autres de la série, correspond à une histoire entière, se basant sur l’Envie. L’histoire est encore une fois bien menée, et en mettant des androïdes en fonction, attire d’autant plus les fans comme moi du registre. Si dans L’Avarice, c’est le monde de la bourse qui est passé au crible par le scénariste, ici, ce dernier s’attaque aux grandes entreprises face à leur salarié et au droit de grève. Alcante, ainsi, ne perd pas le nord et profite de chaque opportunité que lui offre le fantastique pour s’offrir une satire sociale de notre société actuelle.
Côté dessin, c’est Alain Henriet qui cette fois est pris pour réaliser cet album. Alain Henriet, avait travaillé, entre autre pour Delcourt, sur la série Golden Cup (série dérivé de Golden City sur la formule 1). Sur un plan technique, c’est du bon ! Le trait est précis, lisible, propre et expressif. Les scènes d’action bougent bien et sont bien mises en page. Pourtant quelques cases semblent plus vides que d’autres et il y a pas mal de plans rapprochés ; mais bon cela serait être pointilleux car franchement c’est du bon boulot. Peut être les couleurs de leur côté auraient mérité un meilleur traitement. Attention ! Usagi, le coloriste, a bien mis en couleur ; mais cela reste classique et un peu fade. Cela manque parfois de personnalité.

La conclusion de

L’Envie ! Et oui ! Le titre de ce tome 6, porte bien son nom. En effet cette bande dessinée peut vous faire réellement envie. Le travail est de qualité et le lecteur en aura pour son plaisir. C’est beau, efficace, carré. Un petit manque de personnalité se dénote, mais pas à dire : ce sixième volume de Pandora Box a l’avantage de viser juste et bien. Attention les androïdes arrivent bientôt dans votre bdthèque.

Acheter L'envie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'envie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Pandora Box

En savoir plus sur l'oeuvre Pandora Box