75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Les Cuirassés de Rendili
Les Cuirassés de Rendili >

Critique de la Bande Dessinée : Les Cuirassés de Rendili

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 25 septembre 2005 à 1005

La guerre continue …. Et la revanche des Sith approche !

Delcourt continue de publier la série des «Clone Wars», certainement ce qui se fait de mieux actuellement, sur la prélogique basée sur Star Wars. Cette fois John Ostrander nous entraîne dans une histoire nommée : «Les Cuirassés de Rendili» se situant environ 6 mois avant l’épisode 3. Dans cet épisode, Obi-Wan retrouve le très ambigu Quinlan Vos. Entre doute et esprit d’équipe, l’histoire captive et laisse place à un véritable suspense jusqu’à la dernière page. Rien n'à redire cette fois, c’est du grand Star Wars !! L’histoire principale est suivit de 4 nouvelles courtes issues des Star Wars Tales. Beaucoup plus traditionnelle, et apportant peu à un univers riche, seul la dernière se nommant «Fantômes du passé» amuse, puisqu’elle introduit une rencontre entre Han Solo et Quinlan Vos. Cette histoire nous dévoile la survie de Quinlan à la guerre des clones mais aussi il nous montre que Quinlan restera du bon côté à moins d’une éventuelle future incohérence.
Le dessinateur Jan Duursema, l’encreur Dan Parsons et le coloriste Brad Anderson forme un trio de choc et propose un dessin somptueux, rythmé, détaillé et aux couleurs faisant toujours ressortir aux mieux les détails. Les cases proposent des plans variés et plutôt précis.
Je suis moins convaincu par contre par l’histoire «L’Arme d’un jedi» dessiné par Manuel Garcia et colorisé par Guy Major. Les décors sont assez vides et le dessin vraiment trop traditionnel et surtout cela manque d’ambiance et de rythme de lecture entre chaque case.
Adriana Melo fait mieux sur «Vagues de terreurs» bien qu’encore une fois cela manque cruellement de décors. Dans les courtes histoires il faudra attendre Greg Tocchini (La lumière au milieu des ténèbres) pour retrouver un peu de style et surtout des décors plus vastes.
Jan Duursema conclue comme il a commencé : avec talent et maîtrise sur l’histoire courte «Fantôme du passé».

La conclusion de

Un excellent Clone wars. Non pas grâce à ses 4 histoires courtes, qui n’apportent pas énormément, mais par « les cuirassés de Rendili » qui nous propose le meilleur de l’univers de Star Wars avec combats dantesques, batailles spatiales et histoires d’amitié et trahison. Fan de Star wars courrez, vous ne serrez pas déçu !

Que faut-il en retenir ?

  • Le Trio gagnant : Duursema, Parsons, Anderson
  • L’histoire les cuirassés de Rendili signé Ostrander
  • Clin d’œil sur «Fantômes du passé»

Que faut-il oublier ?

  • Le dessin de Manuel Garcia très très moyen
  • 3 des histoires courtes sur 4 sont dispensables

Acheter Les Cuirassés de Rendili en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Cuirassés de Rendili sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars