75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Amakusa 1637
Amakusa 1637 >

Critique du Manga : Amakusa 1637

Avis critique rédigé par Lionel B. le samedi 30 juillet 2005 à 0400

Comment modifier des évènements historiques ?

Amakusa 1637 est un manga de Michiyo Akaishi paru en 2002 Japon. Celui-ci retrace les évènements s’étant déroulés dans la région d’Amakusa en 1637. A cette époque, le peuple chrétien s’est vu massacrer par le Shogunat après une révolte menée par un certain Masuda Shiro, également connu sous le nom de Amakusa Shiro. Une jeune fille venant de l’an 2000, Natsuki Hayumi, se fait passé pour Amakusa Shiro après qu’elle et ses camarades se soient retrouvés dans l’ère d’Edo suite au naufrage de leur bateau. Le vrai Amakusa Shiro étant mort prématurément, cette jeune fille devra mener la révolte tout en essayant de modifier l’histoire en évitant le massacre. La révolte s’organise et Natsuki, afin d’éviter les morts, tente de convaincre les seigneurs de plusieurs régions de les aider. Un voyage dans l’histoire du Japon qui manque peut être d’un peu plus de réalité. En effet, il peut être reproché à Amakusa 1637 de ne pas assez montré l’ignominie des actes menés par le Shogunat envers les chrétiens. Le côté dramatique est ainsi quasi inexistant. Mais peut être que l’auteur ne souhaite pas montrer cela et préfère insister sur l’organisation de la révolte et la volonté d’un changement de l’histoire sans que cela n’ai trop d’impact sur les évènements extérieurs à venir. L’auteur parvient à ce but mais il existe des moments où l’absurdité prend le dessus et empêche le lecteur d’entrer intégralement dans son univers. Tel est le cas lors de la rencontre entre Natsuki et Mitsutoshi Hosokawa qui a tendance à ne pas être surpris que cette première vienne du futur. Heureusement, ces absurdités ne sont pas nombreuses. D’autre part, il existe une certaine ambiguïté au niveau du personnage de Shiro /Natsuki. Shiro est un jeune homme tandis que Natsuki est une fille. Cette différence de sexe parait être un point essentiel de la série. Natsuki est amoureuse de Masaki Miyamoto qui a pris la place de Miyamoto Musashi. Cette relation qui continue malgré l’apparence de Natsuki pourrait bien modifier le passé… Pour l’instant cette histoire d’amour n’est pas assez développée pour affirmer ma supposition.
Le design des personnages est tout à fait classique lorsqu’il est comparé à d’autres mangas. Les expressions sur les visages sont bien retranscrites. Toutefois, le dessin aurait pu bénéficier de plus de détails

La conclusion de

Amakusa 1637 se révèle assez intéressant au niveau de son scénario mais manque d’un côté dramaturgique. Il y a peu d’action et, lorsqu’il y a des combats, ils ne s’étalent jamais sur les pages. Cela n’empêche pas qu’on s’intéresse à la quête de Natsuki et pendant toute la lecture, on se demande comment elle va pouvoir modifier le passé sans interférer sur d’autres faits historiques.

Que faut-il en retenir ?

  • L'histoire

Que faut-il oublier ?

  • L'auteur ne va pas assez dans les détails

Acheter Amakusa 1637 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Amakusa 1637 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Amakusa 1637

En savoir plus sur l'oeuvre Amakusa 1637