75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Ganarah >

Critique de la Bande Dessinée : Ganarah

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 27 juin 2005 à 02:18

De la Fantasy classique

Dans un royaume où les combats d'arène entre guerriers sont monnaie courante, Ganarah, ex-reine et combattante invaincue, s'est exilée dans les bois. Pourquoi ? Et qui est l'étrange Tchénée ? A ces questions, Fabrice Meddour ne répond pas complètement, préférant mettre l'accent sur les combats et la mise en place des personnages. On nous montre aussi les débuts d'une intrigue politique sur fond de "Gladiator-Fantasy".
Les dessins sont très corrects, utilisant pas mal les aplats de noir pour les ombres et les zones sombres. La palette de couleurs utilisée est restreinte aux teintes couleurs de terre - marron, jaune, orange - les autres couleurs étant rarement utilisées. Cela donne une bonne uniformité graphique et d'ambiance tout au long de l'album. Les premiers plans sont souvent bien détaillés comparés aux arrière-plans. Le tout restant de la Fantasy assez classique sans véritable originalité. La BD est plutôt sérieuse, puisqu'elle se déroule sans aucune note d'humour et personnellement je n'ai pas accroché à l'histoire. La technique est bonne, les planches sont agréables et l'ensemble bien coordonné mais les personnages paraissent trop caricaturaux et ne semblent posséder qu'un trait de caractère dominant qui occulte les autres. C'est dommage, surtout qu'il est difficile de s'imposer dans la Fantasy tant la concurrence est nombreuse.

50

Ganarah de par ses personnages unilatéraux, son trait classique et son scénario relativement déjà vu reste un album de Fantasy correct qui plaira sûrement aux grands amateurs du genre mais qui laissera les autres indifférents. A vous de voir dans quelle catégorie de personnes vous vous trouvez.

Critique de publiée le 27 juin 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • La mystèrieuse Tchénée

Que faut-il oublier ?

  • Des personnages trop caricaturaux
  • La BD trop axée sur les combats

Acheter Ganarah en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ganarah sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !