75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Batman : Hong Kong
Batman : Hong Kong >

Critique de la Bande Dessinée : Batman : Hong Kong

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 19 juin 2005 à 1233

Batman à Hon Kong !

Voici la rencontre de Doug Moench : scénariste de chez Marvel durant les années 70 et qui ensuite à signée des séries comme Master of Kun-fu ; et Tony Wong qui travail depuis 35 ans dans l’industrie du comics à Hon Kong et ayant créé par exemple une série du nom de Dragon & Tiger Héroes.
A la première impression lorsque le lecteur feuillette cette bande dessinée, on pense « que c’est beau ! » Puis arrive la lecture… Sa commence plutôt bien : Un hacker est témoin en plein Gotham d’un meurtre sur Internet après s’être connectée inégalement. Celui-ci décide d’en parler à la police, mais il attire que peu l’attention. Quelques temps après Batman arrivera trop tard pour le sauver. Les indices laissent à supposer que le tueur se dirige vers le Japon. Batman décide de suivre cette piste… Peut d’influence de l’univers de Batman tel que l’on connaît, l’influence comics de même que sa culture US est réduite au strict minimum, en fait, on se retrouve plus devant un manga avec un justicier qui porte le nom et le costume de Batman. Ainsi Batman se trouve être ici un simple héros qui prend vite la seconde place pour laisser la première à un certain Night-Dragon au costume risible et avec manque complet de style. Les bastons s’enchaînent avec un ennuie immense et l’impression de lire du Batman s’effondre à chacune des pages qui laissent la place à l’autre.
Le dessin de Tony Wong est très difficile à juger ; tous simplement car si à la première impression c’est superbe, quand on regarde de plus près l’ensemble est irrégulier. D’une case à une autre on se retrouve soit éblouie par le dessin ; surtout lorsque celles-ci sont faites à la peinture ; puis juste après une case peut être complètement disproportionnée avec des bras de 8 kilomètres de long. Le travail sur la couleur étant remarquable se n’est qu’en regardant le dessin de près que cela devient flagrant. Mais le plus incroyable c’est qu’on a du mal à comprendre pourquoi le dessinateur passe d’une case à une autre à des techniques différentes de dessins ; tantôt faits à la gouache et juste derrière dans du trait manga traditionnelle. Du moins on ne dénote pas de logique et s’il y en à une il faudrait que l’auteur s’explique.

La conclusion de

Un coup on bave sur la splendeur d’une case et du coup on s’attarde dessus à la contempler, et juste sur la suivante, on se retrouve à ne pas comprendre les grossières erreurs de proportions. Est-ce vraiment toujours le même dessinateur au travail ? L’ensemble demeure tout de même du bon travail visuel, et on pourrait largement passer outre si l’histoire était à la hauteur. Mais voilà on se retrouve devant du grand n’importe quoi, et je me vois obligé de déconseillé l’album à toutes personnes voulant s’intéresser au mythe Batman, faute de pas vouloir aller plus loin.

Que faut-il en retenir ?

  • De très bonnes illustrations

Que faut-il oublier ?

  • Irrégulier
  • Histoire médiocre
  • Le personnage de Night-Dragon

Acheter Batman : Hong Kong en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Batman : Hong Kong sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Batman

En savoir plus sur l'oeuvre Batman