75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La maison de cire >

Critique du Film : La maison de cire

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 19 juin 2005 à 11:15

Maison de cire – Film aux innombrables remakes

Des adolescents, une petite ville perdue et des dégénérés. Et bien non ce n’est pas un remake de Massacre à la tronçonneuse ; mais plutôt une nouvelle production du duo infernal Joel Schumacher et Robert Zemeckis. Après les si faibles remakes de La Maison de l’horreur et de 13 Fantômes ils récidivent et reprennent du service. La Maison de Cire est une suite de remakes depuis de nombreuses années. Il y eu tout d’abord Masques de Cire en 1933 ; puis l’Homme au masque de cire en 1953. Et de nos jours La Maison de Cire. Même si le récit nous paraît tout d’abord de bonne augure on s’ennuie très vite. Le côté épouvante du film passe bien vite au second plan et l’absurdité fait rire le spectateur. En clair on se marre bien ! On serait tenter de penser que le réalisateur Jaume Collet-Serra manque d’expérimentation puisque la Maison de Cire est son premier long métrage. Néanmoins à la fin du film on est pratiquement sure que Jaume Collet-Serra aurait du rester dans la publicité ; et on espère bien que ce sera son dernier film.

20

Encore une preuve que le cinéma d’horreur est mort. Encore un remake inutile. Même pas de quoi être satisfait de voir des stupides adolescents se faire trucider. Encore un film pour rien !

Critique de publiée le 19 juin 2005.

Acheter La maison de cire en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La maison de cire sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !