75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : ES - Eternal Sabbath
ES - Eternal Sabbath >

Critique du Manga : ES - Eternal Sabbath

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 29 avril 2005 à 0401

Que faire quand on peut vivre jusqu'à 200 ans ?

Quand le génie génétique permet de créer un être humain complet aux gênes modifiés, il arrive forcément des débordements. Eternal Sabbath (ES) est un projet de recherche qui a aboutit à la création d’un être aux anticorps renforcés et à la longévité de 200 ans. Mais ce n’est pas tout et les chercheurs vont en faire les frais.
Manga de Fuyumi Soryo, Eternal Sabbath nous plonge dès les premières planches dans une ambiance particulière. Un jeune homme qui peut lire dans les pensées des autres et agir sur leur comportement et une jeune chercheuse en physiologie du cerveau vont se rencontrer et prendre position sur le problème du projet ES. Nous avons d’un coté Akiba et sa personnalité très froide, sans grands sentiments et de l’autre le professeur Kujo, jeune chercheuse délurée qui ne pense qu’à son travail et rate complètement sa vie amoureuse. En quelques pages, on se rends compte de l’importance du pouvoir d’Akiba et de ce qu’il permet de faire, ce qui promet des aventures intéressantes.
Du coté des dessins, c’est très fin avec des tracés clairs et nets. Peu de grands traits symbolisant le mouvement car le manga est finalement assez peu axé sur l’action, mais plutôt sur la psychologie des personnages. Quelques cases (en début de tome) sont disponibles en couleur sur papier glacé et les transitions entre les différents tomes japonais (réunis ici en un seul volume) sont indiquées et relayées par des planches un peu plus travaillées. Mais l’ensemble est de très bonne facture avec des encrages aux couleurs bien appuyées. Les décors et personnages sont réalistes, seules quelques scènes, issues de l’intérieur de l’esprit des personnes concernées, sont abstraites.

La conclusion de

Un bon premier volume qui permet de bien situer les personnages et qui donne envie d'en savoir plus. De bonne facture graphique, l'intérêt principal réside cependant dans l'affrontement entre humains et hommes issus du projet ES.

Que faut-il en retenir ?

  • Le réalisme des dessins
  • La psychologie des personnages
  • Le pouvoir d'ES

Que faut-il oublier ?

  • Quelques cases peu détaillées

Acheter ES - Eternal Sabbath en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de ES - Eternal Sabbath sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+