75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Tsubasa, Reservoir Chronicle
Tsubasa, Reservoir Chronicle >

Critique du Manga : Tsubasa, Reservoir Chronicle

Avis critique rédigé par Lionel B. le vendredi 15 avril 2005 à 0904

Un voyage féerique

Tout commence avec deux personnages, Sakura et Shaolan, qui sont séparés par une vitre. Bientôt Sakura s’éloigne contre sa volonté, aspiré dans l’espace. Voilà la description des cinq première pages, cinq première pages qui introduisent le manga. Arrive ensuite le premier chapitre qui repart du début, au pays de Clow, le monde originel de nos deux héros. Shaolan est un garçon orphelin qui poursuit le travail archéologique de son défunt père. Sakura, quant à elle est la princesse d’un royaume et amie avec Shaolan. Un jour, alors que Shaolan est sur un site, Sakura vient lui rendre visite mais celle-ci découvrira l’objet de ses rêves et perdra connaissance en ouvrant une porte. Shaolan devra alors voyager de monde en monde afin de parvenir à récupérer les plumes de Sakura avec l’aide de deux autres personnages venant d’autres dimensions et Mokona, une sorte d’animal qui leur permet de voyager à travers les dimensions.
L’histoire est un atout du manga. Celle-ci mêle action, humour et sentiment. De plus, ce qui est sympa c’est le « cross-over » avec XXX Holic, un autre manga de CLAMP. En effet, la sorcière des dimensions, n’est autre que l’héroïne de XXX Holic. Elle aura dans Tsubasa Reservoir Chronicle un rôle important car c’est elle qui aidera Shaolan à voyager de dimension en dimension en échange de ce qu’il a de plus précieux, c'est-à-dire le lien qui uni Shaolan à Sakura.
Les personnages sont très réussit. Ainsi, Shaolan apparaît comme un garçon d’une grande maturité et déterminé à sauver sa bien aimé. Kurogané, sous ses airs de méchant, semble être un fidèle allié. Fye est un personnage fort sympathique et prêt à aider Shaolan dans sa quête. Enfin, Mokona est un animal très rigolo, proche d’un Pikatchu au niveau du dessin. En parlant du dessin, on notera la forte ressemblance de plusieurs personnages avec d’autres séries de Clamp. En effet on peut y trouver des personnages semblables à ceux rencontrés dans Chobits et Card Captor Sakura.
Pour continuer sur le dessin, celui-ci est superbe sur les pages d’introductions mais est parfois confus dans les scènes d’action, surtout vers la fin du tome. Toutefois, ces confusions restent minimes dans ce tome. La mise en page est tout à fait correcte, elle ne laisse aucun doute quant à la case à lire. J’apprécie également les quelques perspectives utilisées même si elles sont peut être un peu trop rare.

La conclusion de

Tsubasa Reservoir Chronicle est un excellent manga grâce à son histoire assez intéressante et à la profondeur des personnages. Le mélange d’action, d’humour et de sentiment est parfaitement géré. De plus, j’apprécie l’idée du cross-over.

Que faut-il en retenir ?

  • L'histoire
  • Les personnages
  • L'idée du cross-over

Que faut-il oublier ?

  • Dessin un peu confu sur la fin du tome

Acheter Tsubasa, Reservoir Chronicle en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tsubasa, Reservoir Chronicle sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+