75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
American Psycho >

Critique du Roman : American Psycho

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 9 avril 2005 à 13:30

Etes-vous psycho ?

Patrick Bateman oscille dans un monde propre à lui. Golden Boy flamboyant il n’a qu’une idée en tête la réussite, le paraître et la perfection. Il est une pure caricature du yuppie des années 80. Cependant tout ne tourne pas rond dans sa tête et il aime parfois à torturer des femmes ou commettre des actes d’une barbarie hors norme.
American Psycho est un roman dérangeant et d’une telle incohérence dans ses premières pages qu’il nous est difficile de suivre les délires des personnages et sur tout ceux de Patrick Bateman. Ce dernier âgé de 26 ans ne pense qu’à une chose paraître en société. Golden Boy qui vit dans les années 80 il ne s’intéresse qu’a lui-même et gravite autour de personnes qui sont du même acabit que lui. Et c’est pour cette raison que quand il commence à commettre des crimes on ne s’étonne guère. Trop dur envers lui-même et le mode de vie qu’il s’inflige il perd vite les pédales et la réalité de la vie s’efface peu à peu vers des délires qui lui servent de défouloir. Certaines scènes du roman qui oscillent entre gore et pornographie sont au seuil du supportable. Mais nous lecteur on s’y accroche car le personnage de Patrick Bateman est tellement complexe qu’on veut comprendre ce qu’il y gagne à tuer si ignoblement. De plus une sorte de voyeurisme malsain s’installe entre nous et notre lecture car même si on est écoeuré par les actes de Bateman la curiosité est plus forte.
Malgré cela le roman n’a pas réellement d’intrigue et il faut de temps en temps se forcer quelque peu pour continuer notre lecture. Se forcer car quand Patrick Bateman et ses amis Yuppies commencent à discourir sur le bien fonder de porter des chaussures de telle marque ou autre, on en a vite assez. Cependant l’auteur arrive à nous captiver avec son sens de l’écriture, ces longs discours absurdes que tiennent les personnages, la sombre description de l’âme humaine et son réquisitoire contre la société américaine dans les années 80 qui connue un essor incroyable niveau monétaire.
Bret Easton Ellis, l’auteur, a eu beaucoup de problèmes à la sortie de son roman. Premièrement la maison d’édition de l’auteur a vendu les droits de l’ouvrage à une autre maison d’édition qui n’a même pas pris la peine de faire des campagnes de publicité pour annoncer la sortie de American Psycho. Ce qui fait que l’auteur n’a même pas eu le loisir de faire des séances de dédicaces. Après la sorite du roman des comités féministes se sont insurgés contre la misogynie de Patrick Bateman et contre les atroces descriptions des sévices corporel et moral qu’il fait subir avec brio à ses victimes de sexe féminin. Ensuite des librairies ont refusé de distribuer le roman et les critiques se sont déchaînées contre l’auteur. Ce dernier a même eu des menaces de mort et a reçu beaucoup de courrier de lecteurs indignés.

85

Mais le résultat est là. Même si l’auteur a du subir bon nombre de déboires, son roman est édité et il est lu par de nombreuses personnes. Il a été aussi adapté au cinéma par une réalisatrice canadienne du nom de Mary Harron et qui fut tout au tant critiqué. Cependant la qualité littéraire de l’auteur est présente et même si on lui reproche quelque incompréhension en début de roman on comprend très vite son rythme et son approche de l’histoire. Ce roman nous envoûte et on est tenue, nous lecteur, par un lien invisible mais très fort au personnage de Patrick Bateman.

Critique de publiée le 9 avril 2005.

Acheter American Psycho en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de American Psycho sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !