75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Double Vie
Double Vie >

Critique du Roman : Double Vie

Avis critique rédigé par Lucie M. le lundi 31 janvier 2005 à 1416

Les premiers pas de l’agent Sydney Bristow

Sydney Bristow est une jeune fille réservée et studieuse. Gauche dans ses mouvements, elle est loin d’être la fille la plus populaire de son université. Heureusement sa meilleur amie Francie est là pour la soutenir et lui remonter le moral. Sydney Bristow n’est pas encore celle que l’on connaît ! Et puis un jour sans crié gare un agent de la CIA vient l’aborder pendant qu’elle déjeune et lui dit : « Je m’appelle Wilson et je recrute pour la CIA. ». Tout d’abord Sydney passe par de nombreuses phases de questionnements. Elle décide même d’appeler son père, avec qui elle ne s'entend pas, pour essayer de lui parler car elle se sent perdue et a besoin de réconfort. De plus elle ne peut confier à personne ce qui lui arrive ! Après quelques jours de réflexion Sydney décide de prendre son courage à deux mains et d’aller se présenter devant Wilson. Par la suite Sydney suivra quelques mois de formation pour devenir au fur et à mesure un excellent et prometteur agent de la CIA. Et puis un jour on lui présenta Monsieur Sloane, dans des bureaux souterrains, et elle apprendra qu’elle fait maintenant partie du SD-6, une branche top secrète de la CIA.
Un roman très sympathique à lire sans aucune prétention. Un pur moment de détente si on aime la série. Ce roman est en quelque sorte la genèse de l'agent Sydney Bristow. C’est un moment de sa vie qui est fort agréable à découvrir en 190 pages de rire et bien sur d’action. Car si il n’y avait pas d’action ce ne serait pas vraiment du Alias. Car oui le SD-6 commence fort et envoie la jeune et presque inexpérimentée Sydney dans un guet-apens juste avant la fin du roman. Un passage du roman qui est fort bien mené par l’auteur puisque l’on se croirait dans l’un des épisodes. Légèrement stressant et avec quelques réparties bien senties de la par de Sydney.

La conclusion de

Un petit roman bien menait par l’auteur où l’on ne s’ennuie pas et qui est très proche de l'esprit de la série. Bien sur ne vous attendez pas à de la grande littérature mais c’est fort agréable de plonger son regard dans ces quelques pages qui content les débuts d’Alias.

Acheter Double Vie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Double Vie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Alias

En savoir plus sur l'oeuvre Alias