75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Chroniques Martiennes
Chroniques Martiennes >

Critique du Roman : Chroniques Martiennes

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 23 janvier 2005 à 1540

Du pamphlet poétique à la pseudo science-fiction...

Les Chroniques Martiennes racontent grâce à une suite de petites ou de longues nouvelles la colonisation de la planète Mars par les humains. Très poétique et très acerbe envers la société ce pseudo recueil de nouvelles n’a pas pris une ride depuis la date de sa parution dans les années 50.On découvre au fil des pages des martiens en complète harmonie avec leur planète et les perturbateurs, nous les terriens, cupides et insouciants. Malgré tout cela on peut constater que les martiens et les terriens ont des comportements sociaux assez proches et c’est ce qui donne dés la seconde nouvelle, Ylla, la destruction de la première expédition terrienne. On peut remarquer également, dans cet ouvrage, une corrélation entre l’histoire américaine et la colonisation des terres martiennes. Car cela ressemble fort à la conquête du continent américain et à la destruction d’un peuple les peaux rouges. Un peuple qui était en réelle harmonie avec la planète Terre et de ce fait comme les martiens de Bradbury avec leur planète rouge. Dans ce roman recueil Ray Bradbury dénonce bon nombre d'événements historiques comme entre autre la traître des noires et l’esclavage de ces derniers. Et l'auteur se sert très bien de ce que ressentent bon nombre d’entre nous en voyant la planète Mars comme un rêve inaccessible et une terre promise. Sauf que dans les Chroniques Martiennes ce voyage intersidéral est tout à fait réalisable et se finit malheureusement mal. De plus cet ouvrage comporte une nouvelle fort excellente du nom de Usher II. Elle dénote quelque peu, et même si elle se passe toujours sur Mars, c'est un hommage à Edgar Allan Poe et tout simplement à la littérature et au cinéma fantastique.

La conclusion de

Ce roman recueil est un ouvrage atypique de par sa construction et de par son côté très littéraire. Il y a même des passages qui sont étudiés au lycée. Même si par certains côtés la continuité du récit souffre quelque peu à cause des coupures entre les nouvelles, cela donne à l’auteur une marge énorme pour traiter son histoire à suite avec plus d’imagination. Les amateurs de SF pure ne se reconnaîtront pas tellement dans cet ouvrage mais ils pourront apprécier le style littéraire de l’auteur et la poésie que dégagent toutes ses nouvelles.

Acheter Chroniques Martiennes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chroniques Martiennes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Chroniques Martiennes

En savoir plus sur l'oeuvre Chroniques Martiennes