75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Abarat
Abarat >

Critique du Roman : Abarat

Avis critique rédigé par Lucie M. le vendredi 19 novembre 2004 à 1219

L’Abarat…c’est magique !

Tout débute à Chikentown où vie une jeune fille du nom de Candy Quackenbush. Une petite ville pas très originale où Candy s’ennuie. Sa vie n’est pas très tendre et puis un jour, après s’être encore fait disputer par l’un des ses professeurs, Candy décide de partir faire une promenade loin de chez elle pour oublier cette nouvelle injustice. Malgré elle, Candy va se retrouver dans un monde étrange et inconnu du nom de l’Abarat. Candy aura beaucoup de choses à surmonter et va devenir la proie ou l’amie des surprenants habitants de l’Abarat.
L'Abarat est un monde imaginaire composé de vingt cinq îles toutes représentants une heure de la journée ou de la nuit (sauf bien entendu la vingt cinquième qui est plus proche d'un arrêt temporel entre notre monde et l'Abarat) et également composé de créatures toutes aussi extravagantes les unes que les autres (des créatures hybrides moitié homme moitié animal ou sinon complètement originales).
Et tout cela tout droit sorti de l'esprit d'un des plus grand auteur de fantastique de notre époque, Clive Barker. Vous savez le père de l'horrible et tortueux Pinhead ou l'auteur du sublime roman l'Imajica moitié fantasy et moitié science fiction. En revanche dans l'Abarat point n'est question de faire peur mais sur tout de nourrir notre esprit de fantaisie, de magie et de splendeur. Et puis tout simplement parce que ce roman, qui sera une trilogie, est destiné au 12-15 ans. Mais que cela n’empêche pas les adultes de le lire car ce premier tome est tout simplement enchanteur même si parfois nous sommes un peu perdu dans ce monde enfantin. Toutefois, grâce à son histoire et également à ses illustrations couleurs faites par Clive Barker Himself le tome un de l'Abarat se révèle être un beau roman.
D'ailleurs, grâce aux illustrations, nous pouvons pénétrer encore plus profondément dans ce qu’a voulu nous faire ressentir l’auteur en nous offrant ce roman illustré ou plutôt ce conte pour les 12-15 ans plein de gravité et de naturel. Chaque situation ou personnages portent l’emprunte de l’imagination de Clive Barker avec les présentes illustrations qui ornent les pages de ce premier tome avec grâce et singularité.

La conclusion de

Même si à cause de nos yeux d’adultes le récit s’essouffle quelque peu on reste stupéfés par l’écriture de Clive Barker qui nous paraît d’une sincérité étonnante et par ses belles illustrations toutes colorées. On a plus qu’un mot à l’esprit en continuant notre lecture…C’est Beau !

Acheter Abarat en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Abarat sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+