75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Une proie pour l'ombre
Une proie pour l'ombre >

Critique de la Bande Dessinée : Une proie pour l'ombre

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 7 novembre 2004 à 0924

Un nouveau duo à la hauteur ?


Deux jours avant le Sommet annuel des Sept Peuples, deux cousins stagiaires (les rares éléments vraiment drôles de l’histoire) vont libérer une créature très dangereuse. Corbeyran n’a pas vraiment la forme en Novembre, après l’agréable mais oubliable Asphodèle T3, le voici en parallèle qui sort les enquêtes de Goirïd et Léôdhas. Et ce nouveau titre déçoit encore plus. A la base, l’humour politiquement incorrect et un duo d’enquêteurs paranormaux auraient pu trouver bonne recette, mais au final, l’humour est gras (vraiment trop), et le duo manque complètement de charisme. Alors oui, le principe aurait peut-être été acceptable dans un Fluide Glacial, mais dans une collection telle que Terres et Légendes, cela ne touche pas du tout la cible.
Fabien Laouer, qui avait participé à l’Essayeur des Anneaux, signe ici son premier véritable album. Il est toujours difficile de critiquer un premier essai, tout simplement car une personne qui débute est forcément moins expérimentée qu’un auteur qui a signé une vingtaine d’albums. Ce premier essai est loin d’être convaincant, loin de vouloir décourager le dessinateur on espère qu’il s’améliora tous simplement. Qu’est ce qui ne va pas dans ce tome ? Tout d’abord les cases se retrouvent bien trop surchargées, le dessinateur veut tellement fouiller ses décors qu’il rend le tout illisible. Puis les couleurs sont soit trop baveuses soit trop visibles dans leur 3D. En effet Laouer a dû faire une grosse partie de ses décors en 3D, qu’il a ensuite retouchés au trait par-dessus, ce mélange bien trop visible est loin d’être convaincant.

La conclusion de

Un album à feuilleter avant achat car il sera loin de faire l’unanimité. Ses enquêtes possèdent un certain nombre de défauts et toucheront plus un public qui aime l’humour bien gras que celui des Terres et Légendes.

Acheter Une proie pour l'ombre en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Une proie pour l'ombre sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Enquêtes de Goirïd et Leôdhas

En savoir plus sur l'oeuvre Enquêtes de Goirïd et Leôdhas