Piranha 3D Vs Avatar

le producteur de Piranha répond à James Cameron

Parfois il y a des guerres surréalistes, la dernière en date s’articule autour de deux films aussi bons que différents.


Il y a de cela quelques jours, James Cameron avait attaqué les films d'horreur en 3D et en particulier le Piranha 3D d’Alexandre Aja argumentant que ce genre de films appauvrissent ce média. Le réalisateur en avait aussi profité pour rappeler qu’il reniait Piranha 2 expliquant qu’il avait été renvoyé durant le tournage.


Mark Canton, l’un des producteurs de Piranha 3D n’a pas trop perdu de temps pour répondre – longuement - aux accusations de James CameronMark Canton évoque ainsi sa déception face aux propos de James Cameron y voyant là une insulte pour lui mais aussi toutes les personnes qui ont travaillé sur le film. De plus ce dernier trouve que Cameron a une vision très étroite pour quelqu’un qui c’était autoproclamé réalisateur visionnaire.


Parmi les longs propos on retiendra que Mark Canton rappelle que Piranha 2 est bien un film de James Cameron et que cela était une honte que de penser que les films de genre et ses maîtres comme  Roger Corman, de même que ses collaborateurs ont une moindre importance dans l'histoire du cinéma. Le producteur de Piranha 3D évoque aussi qu’a son sens le réalisateur d’Avatar avait dû juger sans avoir vu le film, du moins le voir sans le « vrai » public. Il en profitera aussi pour rappeler que  Piranha 3D avait eu un excellent retour sur Rotten Tomatoes (site de référence chez les américains)  avec une moyenne critique rarement atteinte lors de sa sortie (le film a reçu 81 % de bonnes critiques).


De plus Mark Canton rappel au passage à Cameron que tout le monde n'a pas la chance de profiter d'un budget illimité pour jouer dans un bac à sable et que Cameron n’avait pas inventé la 3D, qu’il avait eu de la chance que d’autre l’invente pour qu’il puisse à son tour juste la rendre meilleure.


Pour ma part, je me contenterai de dire que les deux films sont chacun de pures réussites dans leur registre et qu’ils méritent tous les deux d’être salués pour le plaisir qu’ils procurent. Il faudra juste qu’en effet que James Cameron apprenne un peu la modestie, cela même s’il est un grand.

 

> voir le texte intégral en V.O.

 

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !