Casus Belli va publier sa première campagne

Trinité noire...

Le magazine Casus Belli va publier, dès son numéro 2 (à paraître le mois prochain), une campagne appelée Trinité Noire.

Ecrite par Anthony Combrexelle (à qui l'on doit notamment les jeux de rôle Patient 13 et Notre tombeau), Trinité Noire sera un ensemble de scénarios génériques, contemporains et fantastiques. Chaque scénario aura sa propre histoire compréhensible en elle-même, et pourra être jouée indépendamment les uns et des autres, et ce même si chacun sera relié à une trame de fond.

Sur son blog, l'auteur a expliqué sa démarche : "Le challenge que je m’impose est ici multiple (on prends sa respiration, la phrase est longue) : chaque scénario doit être étroitement lié à la thématique du numéro dans lequel il est publié; chacun doit proposer une intrigue qui débute, se développe et se conclue pour chaque épisode – afin qu’un lecteur qui tombe dessus sans avoir lu le Casus précédent puisse quand même y trouver en partie son compte; chaque scénario doit aussi mettre en scène des éléments à suivre relatifs à la « grande histoire » de Trinité Noire. Mon but est ainsi qu’on puisse jouer chaque scénario sans connaître la toute fin de Trinité Noire et que chaque scénario puisse être le premier par lequel le lecteur/meneur/joueur découvre les concepts de Trinité Noire – ce qui oblige à proposer à chaque fois une nouvelle introduction permettant d’intégrer de nouveaux joueurs/personnages (qui se connaissent ou pas, d’ailleurs) à la trame en cours. Par conséquent, même le tout dernier scénario devra permettre de le jouer sans jamais avoir lu/joué les précédents afin qu’aucun scénario ne soit « inutile » au lecteur/meneur potentiel. Oui, c’est un petit casse-tête mais c’est aussi l’amusement qu’il y a a écrire et à gérer ce genre de projet".

La campagne devrait se conclure pour la fin de l’année (Casus Belli n°5/décembre).

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !