[spoilers] La musique dans Inception

Une explication rationnelle

Tout ceux qui ont vu le dernier bijou de Christopher Nolan, Inception, ont en tête la musique angoissante et surréaliste du film. Figurez-vous que la partie la plus reconnaissable et significative de la bande originale est basée totalement sur la chanson d'Edith Piaf "Non, Je ne regrette rien", la même chanson qui est utilisée dans le film pour avertir les rêveurs qu'ils n'ont plus beaucoup de temps.

Hans Zimmer, le compositeur de la B.O. ne s'en cache pas et affirme avoir été expressément mandaté pour composer sa bande son autour de cette musique. Il a utilisé la version originale de la chanson de Piaf, enregistrée en 1960, et l'a ralentie pour obtenir ce thême si puissant. "La musique est comme une sorte de phare qui guide les protagonistes à l'intérieur du rêve" déclare-t-il. En effet, comme le temps est ralenti dans le rêve, la musique doit aussi être ralentie - ça parait logique. La musique de Piaf est donc comme une sorte de phare guidant les bateaux dans la brume et selon sa vitesse, vous pouvez savoir dans quelle couche de brume vous êtes.

Pour ceux qui auraient encore des doutes ou alors qui pensent que c'est génial, voici la preuve de ce qui est avancé en vidéo. Enfilez votre casque et replongez vous dans le film grâce à cette vidéo Youtube d'un fan qui décortique la musique pour nous. Vu le nombre de vues, il y a beaucoup de gens qui se sont intéressés à ce concept de musique au ralenti.

 

A noter que Marion Cotillard, qui interprête Mal dans Inception, a gagnée l'Academy Award de la meilleure actrice d'un film étranger pour son rôle dans "La Môme" qui retrace la vie d'Edith Piaf justement. Hommage ou manipulation de Nolan ?

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !