J.J. Abrams séduit par Boilerplate

Normal pour le boss d'une boite nommée Bad Robot

Le calendrier de J.J. Abrams devient décidemment très chargé, c'est à croire qu'il a engagé une comptétition avec Guillermo Del Toro pour décider lequel est le plus stakhanoviste des deux. Ainsi, après avoir accepté de diriger la séquelle de Star Trek et le quatrième volet de Mission Impossible, le site Hollywood Reporter nous apprend que le cinéaste-producteur a accepté de prendre en charge, sous son label Bad Robot, l'adaptation cinématographique de Boilerplate: History's Mechanical Marvel, un périodique fictif créé par Paul Guinan et Anina Bennett.

Synopsis:
Boilerplate "témoigne" de l'histoire du premier robot qui, de la fin du 19eme siècle au début du 20eme siècle, a traversé l'Histoire en combattant auprès de Théodore Roosevelt, en assistant Lawrence d'Arabie, en aidant les révolutionnaires mexicains, en jouant dans des films muets, en explorant le pôle sud... avant de disparaitre sur les champs de bataille de la premiere guerre mondiale.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !