Notre avis sur… Star Wars - The Clone Wars : Le Magazine

Delcourt se jette dans le grand bain de la très controversée série basée sur la Guerre des Clones.

Après l’annonce il y a quelques mois, Delcourt a enfin sorti son magazine basé sur la série The Clone Wars. On pourra penser ce que l’on veut de ces nouvelles aventures qui comptent aujourd’hui 2 saisons (et une troisième en préparation), mais force est de constater que le succès est au rendez-vous aux Etats-Unis et en Angleterre. C’est donc très logiquement que Delcourt s’est associé à Titan, mais aussi à Darkhorse, pour proposer une traduction française des différentes bandes-dessinée publiée de l’autre côté du globe.

Dès la couverture de ce premier numéro, on sent clairement que le public visé est jeune, très jeune. Cela dit, On évite soigneusement de trop s’en approcher puisque comme la série sur laquelle est basée cette revue, la violence reste bien présente afin de ne pas frustrer les amateurs de la saga. Vendu 3,95€, ce petit frère à « La Saga Star Wars en BD » permet donc d’apprivoiser la période encore très peu détaillée (en fin de compte) de la Guerre des Clones, les films ayant enterré sans aucune explication les pistes à son sujet. Au programme donc, des épisodes en bande-dessinée inédits où l’on retrouvera nos héros préférés façon The Clone Wars en proie aux invasions séparatistes. Pour aigeuller un peu la lecture, on a même le droit à quelques fiches explicatives sur les « stars » de ce numéro, où l’on peut en apprendre plus sur leur passé. Si dans le cas d’Ashoka, c’ets plutôt bienvenue, on reste en revanche assez perplexe devant la quinzaine de lignes que représentent le résumé d’Anakin. Pas de fioritures, les enfants n’ont sans doute pas que ça à faire, et c’est bien dommage.

Du côté des BD, la première (« De l’intérieur ») rappelle bon nombre de scénarios de la série animée. Anakin et Ashoka doivent infiltrer un vaisseau séparatiste afin de supprimer ses boucliers. Et même si ça sent bon le déjà-vu, on prend plaisir à lire cette aventure prenante, jusqu’à sa résolution. Les dialogues bien sentis entre ce duo bucolique et le dessin relativement bon terminent de nous entrainer dans une palpitante lecture. La seconde (« Garder la foi »), se concentre toujours sur le duo, en introduisant la séduisante Ventress, personnage que j’apprécie particulièrement, notamment par son chara-design unique. Là encore, c’est du réédit de la série, mais le scénario s’avère au final intéressant bien que gâché par un dessin clairement peu inspiré et parfois carrément moche. La troisième (« Triplicata ») n’est pas la plus intéressante, bien qu’elle nous permet de mieux appréhender la relation entre Anakin et Padmé. La quatrième (« Jeu Mortel… ») réhausse le niveau avec l’arrivée au casting de Kit Fisto, maitre Jedi de son état. Et personnellement, s’il fallait en choisir une, c’est bien celle-ci que je choisirai dans la catégorie « BD la plus passionnante ». Rebondissements, humours, il y a de quoi faire si l’on est fan des Nautolan.

Ce que l’on retient de ces premiers jets, c’est l’infantilisation à outrance de la licence The Clone Wars avec certes beaucoup d’humour, mais assez peu de violence pure. On comprend qu’il n’y ait pas de sang, mais l’absence claire de véritables scènes d’actions, pourtant si chère à la série, n’est pas acceptable selon moi, et il faut encore y travailler. De plus, les dialogues entre Anakin et sa Padawan ont l’air parfois mal traduits. Je n’ai pas l’habitude de voir Ashoka lui parler sur ce ton (très supérieur)… Du côté des qualités, les jeux basiques amuseront certainement les plus jeunes, mais ce qu’il faut retenir, c’est sans aucun doute le gigantesque poster panoramique qui permet d’apprécier les différents personnages principaux de cette période vaste. Un dernier mot tout de même : rendez-vous au second numéro programmé pour l’automne.

Star Wars - The Clone Wars : Le Magazine | N°1 disponible en kiosque pour 3,95€.


Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !