Annecy 2010 : Journal de Bord (en vidéo) - J2

MAJ : La vidéo est là !! Notre compte-rendu de cette seconde journée et de la conférence Dreamworks/Shrek 4.

Nous vous rappelons que vous pouvez suivre nos péripéties en temps réel sur le compte Twitter de notre rédacteur sur place disponible à cette adresse.

Levé tôt ce matin pour aller petit-déjeuner à l’Imperial Palace. Au programme, petits fours, conférence de presse et discussion avec des réalisateurs de courts en compétition. Mais trêve de bavardage, après un déjeuner plus que nécessaire puisque matinée très chargée, il était temps de nous diriger vers les salles de cinéma. 13h30, un rapide passage à l’accueil journaliste pour récupérer son courrier et pour retirer une place... et enfin, j’ai rendez-vous avec une série de court métrage en compétition. La sélection numéro 2 composée entre autres de Logorama et de Red End. Deux petits bijoux dont le premier a d’ailleurs été récompensé aux Oscars et est français.

1h30 plus tard, direction la grande salle pour assister à la projection en avant-première mondiale, de Shrek 4 en 3D. Vous pourrez d’ailleurs retrouver ma critique un peu plus tard dans la soirée. Mais même si l’important est le film, il ne faut surtout pas oublier les invités. Car les organisateurs du Festival ont accueilli cette année le patron de Dreamworks Animation, le réalisateur de Shrek 4, ainsi qu’Alain Chabat, qui s’occupe de la VF de l’ogre vert. A cette occasion, on nous a notamment confirmé la sortie en 2011 d’un film basé sur le Chat Potté (la saga Shrek étant définitivement terminée). Et étant donné qu’une vidéo vaut mieux qu’un long discours, nous avons filmé pour vous la séance de Questions/Réponses qui s’est déroulée en grande partie en français... Mais juste avant, un discours inaugural juste avant la projection du quatrième opus a été organisé par le patron des studios d’animation créés à l’origine par Steven Spielberg.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !