FJV 09 : Preview d’Alien Vs. Predator 3

On l’a vu en avant-première, découvrez nos premières impressions.

Lors de la journée presse du Festival du Jeu Vidéo, l’on a pu assister sans encombre à la présentation d’Aliens Vs Predator 3, prévu sur Xbox 360, PS3 et PC pour février prochain. Sega et Rebellion nous ont ainsi proposé de découvrir les Marines…

Car Aliens Vs Predator 3 vous permettra d’incarner trois personnages. Un Marines (humain), un Alien ou un Predator dans trois campagnes solo qui donneront au final une dizaine d’heures de jeu, selon l’éditeur. La mission présentée ce jour, mettait en scène un humain qui doit tenter d’arrêter l’avancée des Aliens qui sont en train de se frayer un chemin à travers la base ou, comme par hasard, vous vous trouvez. On est donc directement mis dans l’action qui se veut très immersive et classique. Car le titre est un FPS horrifique qui joue sur des codes qui vous feront sursauter, avec notamment l’apparition d’ennemis devant vos yeux et avec surprise. De plus, vous disposez d’un radar qui bipera lorsqu’un Alien s’approchera de vous, tout cela afin d’augmenter votre stress.

Les développeurs jouent d’ailleurs sur cela pour l’ambiance, car parfois vous vous retrouverez dans le noir total, avec le radar qui bipera de façon inopinée sans que vous ne sachiez où sont vos ennemis. Côté armes, dans cette demo, le Marines que nous incarnions avait le droit à un fusil d’assaut et au fusil à pompe. Leur utilisation ne révolutionne pas le genre, vous avancerez dans un terrain conquis, pour peu que vous soyez amateur de FPS. Si ça ne vous suffit pas, sachez que des Tourelles non mobiles peuvent être placées sur votre chemin. Elles n’ont pas besoin de votre aide et attaqueront les Aliens dès qu’ils oseront bouger.

Grâce à ces trois options d’attaques, vous pourrez choisir de la jouer bourrin, ou plus finement en surprenant vos adversaires. Coté Aliens, la principale attaque sera le jet d’acide, inutile de vous faire un dessin, ils marcheront sur les murs pour vous arroser et vous blesser. C’est très classique, mais ce n’est qu’une mission sur plusieurs dizaines. Dans tous les cas, sachez que l’action se veut nerveuse et devrait plaire aux fans de la saga, surtout que l’aspect graphique était très convaincant. Toutefois, la demo révélait également son lot de défauts, notamment le fait que ça ramait énormément. Dès que les effets de lumière se faisaient trop présents, on pouvait apercevoir la baisse de FPS et le manque d’optimisation qui ressortait du jeu.

Premières impressions mitigées, mais qui devraient rapidement être revue d’ici la sortie du titre en février prochain. Une chose est sure, l’ambiance de la licence est là, et c’est déjà pas mal. Chasseur, survivant ou proie, qui choisirez-vous d’être ?

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !