Rob Zombie s'attaque au Blob!

Le cinéaste-musicien va réaliser le remake du classique de 1958

Après sa relecture d’Halloween, Rob Zombie continue à revisiter les classiques des films d’horreur avec, cette fois-ci, un saut en 1958, puisqu’il s’agirait de réaliser un remake de Danger planétaire, le film de Irvin S. Yeaworth Jr. qui mettait en vedette un jeune comédien et future star : Steve McQueen.

La production de ce nouveau remake (après celui de Chuck Russell en 1988) débutera au printemps prochain.

Alors que dans les précédentes versions, le script mettait en place une entite extra-terrestre ayant la forme d’un blob rouge gélatineux qui absorbe les personnes entrant en contact et grossissant exponentiellement, le cinéaste-musicien a déclaré que cela sera la première chose à modifier. « Mon intention n’est pas de montrer une grosse chose rouge et gélatineuse. Cela a pu effrayer les spectateurs des années 50, mais, aujourd’hui, cela fera plutôt rire les gens. »

Rob Zombie va produire le film avec Richard Saperstein (Dimension Films), Brian Witten,  le producteur du film original Jack H. Harris, et Judith Parker Harris (World Etertainment Corp). Le producteur exécutif est David Mendez.

D’après les responsables de Dimension, avec lesquels Rob Zombie est en contact permanent, le budget du film (un R-rated) ne devrait pas dépasser les 30 millions de dollars, soit le budget de Cloverfield ou de District 9.

 

Rob Zombie et son épouse, l'actrice Sheri Moon-Zombie, lors de la première d'Halloween

 

 

FILMOGRAPHIE "THE BLOB"

Danger planétaire / Blob, terreur sans nom (1958), un film de Irvin S. Yeaworth Jr.



Attention au Blob (1972), un film de Larry Hagman
Un sorte de séquelle/remake dans laquelle des scientifiques trouvent prisonnier des glaces polaires un étrange organisme qu’ils se hâtent, bien entendu de dégeler. Et, vous le devinez, cet organisme ; c’est le Blob.



Le Blob (1988), un film de Chuck Russell

 

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !