Annecy 2009 : La Conférence de Pixar en détail - Part.2

Nous avons assisté à la conférence du studio d’animation, compte-rendu.

Comme chaque année depuis bientôt trois ans, Pixar se joint aux organisateurs du Festival International du Film d’Animation pour mettre en place une conférence et ainsi, présenter aux journalistes et à un public trillé sur le volet, leurs projets pour l’année en cours, en l’occurrence : Là-haut et Party Cloudy. Respectivement  les prochains long et court du studio qui sortiront tous les deux le 29 juillet prochain.

Partie 2 - Là-haut (Up) :

C’est toujours un évènement, la présentation d’un nouveau long métrage de Pixar. Cette année, et malgré le fait qu’il soit déjà sorti aux Etats-Unis (le 29 mai pour être précis), Là-haut (Up en VO) était quand même de la partie avant sa sortie dans les salles françaises, toujours programmée pour la fin juillet par Disney. Déjà 10 longs métrages de Pixar, et c’est Bob Peterson, l’un des réalisateurs de Là-haut qui s’entretient avec nous afin de nous faire découvrir le making-off de son prochain film, et des extraits exclusifs. Enfin, exclusif, la plupart ont déjà été diffusé par le studio, mais cela n’empêche en rien le fait que l’humour était bien présent. Il faut dire que Bob en a à revendre le bougre, et nous le montre en faisant les voix respectives de « Dog » (pour Up) et l’un des personnages de Monstre & Cie. Découvrez-le en vidéo…


Coté « off », Bob Peterson nous avoue que son principal modèle pour Carl, c’est… « Mon grand père et ma grand-mère » à grand renfort de photos bien évidemment. D’ailleurs, il renchérit en nous annonçant que pour Russel c’est tout simplement Peter Sohn ! Et la ressemblance est frappante, il faut se l’avouer. Il dresse rapidement les points qui font de Là-Haut un film pour tous les publics :
-Créer des personnages attachants tout en restant simple
-Ne jamais partir dans un projet si l’on n’a pas un début et une fin concrète dès le départ
-L’histoire est la clef, si vous ne la trouvez pas vous-même excellente, le public sera déçu
-Les relations entre les personnages sont essentielles, il faut que le spectateur comprenne le lien entre les deux protagonistes

Pour créer les scènes clefs du film, notamment lorsque le duo insolite s’aventure dans ce que Carl appel « le paradis », une petite équipe de chez Pixar (comprenant Bob Peterson), est partie visiter divers paysages qui « étaient effectivement paradisiaques » grâce à des cascades gigantesques et des  pierres aux formes pour le moins insolites. 4 ans de travaux ont été nécessaires pour réaliser Là-Haut, c’est le fruit d’un « travail d’équipe avant tout, sans eux, je ne serai même pas là pour vous parler ! ». On passe ensuite aux extraits expliqués avec la scène en version story-board, puis en 3D sans les effets, et enfin avec les effets-spéciaux. La qualité de travail est déconcertante tellement le niveau de détails est élevé, « ça représente 4 à 5 fois plus de travails que pour Monstre & Cie par exemple ». On y croit sans mal dès lors que l’on nous présente le dernier extrait mettant en scène un oiseau aux couleurs chatoyantes.

Cet oiseau est basé sur plusieurs spécimens d’oiseaux, l’un d’eux avait la particularité d’avancer son cou avant de penser à ses jambes, et lorsqu’il était effrayé, il tentait de s’envoler sans trop de succès. « Very Funny » nous apprend Bob Peterson. Après une séance de questions/réponses, la conférence s’achève sous les applaudissements, comme chaque année d’ailleurs…

Photos de la conférence dédiée au Making-Of de Là-Haut (Up) :

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !