Interview de Shigeru Miyamoto, le père de Zelda et Mario

à l'occasion de la sortie de Zelda the windwalker le 3 mai en France

Quel a été votre rôle dans la réalisation du jeu? Lorsque je suis responsable sur un jeu, parfois je travaille comme producteur et parfois comme directeur. Quand je suis directeur, je suis plus impliqué dans la conception du jeu, des spécificités techniques et je peux même participer aux dessins des personnages. Quand je suis producteur, je supervise le travail des différents directeurs. Dans le cas de Zelda, je jonglais entre les postes mais mon rôle principal était celui de producteur.
Les personnages du jeu n'ont pas de voix alors que le format DVD Rom aurait pu le permettre. Pourquoi? Ce n'est psa une raison technique car, bien que le disque soit plus petit qu'un DVD classique, il permettait de mettre des voix. Mais nous souhaitions laisser libre cours à l'imagination du joueur afin que l'immersion soit totale.
Le jeu est-il toujours fondé sur la réflexion? Traditionnellement, dans la saga Zelda, on demande au joueur une réflexion importante. Il y a beaucoup d'énigmes à résoudre dans le jeu.
Quel est le budget du jeu? En fait, j'utilise librement le budget de la compagnie, et don je ne m'intéresse pas aux questions d'argent. Mais en gros, le budget se situe entre un et deux milliards de yens (entre 5 et 6 millions d'euros).
Zelda rest-t-il votre bébé? Oui, j'apporte un soin tout particulier à Zelda et à Mario.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !