Le trailer de Deadwalkers

Des zombies, du goudron et des plumes

 

 

Décidemment, marier l’horrifique et le western est très tendance en ce moment. Remarquez, je ne vais pas m’en plaindre vu que j’adore les deux genres.

Le western redevient à la mode, donc, mais agrémenté d’éléments plus modernes, comme dans ce Deadwalkers, réalisé par le cinéaste indie Spencer Estabrook et qui met en scène des zombies ayant envahi une petite ville de l’Ouest.

 

 

 

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !