Resident Evil 5 : première impression sur la démo

Ça s'annonce jouissif...

La démo jouable de Resident Evil 5 est disponible sur le XBox live (version gold) depuis lundi dernier. L'occasion rêvée pour les possesseurs de la console de Microsoft de se faire une petite idée de ce à quoi pourra ressembler le très attendu épisode cinq de la saga !

Ce sont deux petits niveaux qui nous arrivent donc dans les mains, visiblement deux moments du jeu chronolgiquement séparés, c'est à dire que l'un ne succède pas à l'autre. Le premier, L'assemblée, est clairement orientée action alors que le second, Bidonvilles, l'est un tout petit peu moins. Ils représentent à eux deux une bonne petite demi-heure de minutes de jeu, timing amplement suffisant pour se faire une idée de l'ambiance dans laquelle va baigner ce nouveau Resident Evil.

Et là, on est à des années-lumières des premiers volets de la saga ! Loin du survival en huis-clot que nous avaient proposé les premiers opus, ce Resident Evil 5 s'inscrit très nettement dans la plus parfaite continuité de Resident Evil 4, à savoir un jeu d'horreur dont l'efficacité première se trouve dans sa partie action. On est débordé par des ennemis rapides et increvables, on a pas beaucoup de munitions, bref, c'est la grosse merde pour nous !

Question originalité, la surprise n'est pas réellement au rendez-vous, les deux niveaux proposés rappelant très fortement des séquences ou des scènes de Resident Evil 4. Cela est loin d'être réellement génant, mais gageons simplement que ce soit là une volonté des concepteurs de nous appater avec du déjà-vu pour mieux nous surprendre avec le jeu finalisé. Cela nous permet donc de nous concentrer sur les éléments nouveaux. L'ambiance, pour commencer. Loin des nuits obscures des premiers volets ou des villes crépusculaires de Resident Evil 4, ce cinquième opus nous transporte en Afrique, sous une lumière très forte. Question ambiance, on nage en plein inconnu et si, à première vue, le climax semble moins prenant, il apparaît qu'à certains détours, l'utilisation judicieuses des jeux d'ombres arrive à faire naître un début de stress chez le joueur (je dis début car en deux niveaux indépendants nullement introduits par des cinématiques, difficile de flipper).

Mais LA bonne idée que développe cette démo - et par extension Resident Evil 5 - est clairement la possiblité de jouer à deux simultanément. Par l'intermédiaire du Xbox Live ou côte à côte en splittant l'écran en deux, il est désormais possible de jouer l'histoire principale en duo. Si le principe du binôme n'est pas une nouveauté (Resident Evil 0 en est le parfait exemple), il semble que le principe soit ici exploité jusqu'au bout.

Reste quelques bémols : une maniabilité ne rivalisant pas une seule seconde avec celle de Resident Evil 4 Wii Edition, plombé en plus par un choix de boutons peu judicieux (la touche pour courir par exemple, qui rend plus pénible la combinaison je cours+je tourne). Pour ceux qui ne s'y sont pas frottés, la maniabilité reste exactement la même que sur Game Cube. On regrettera également certains sous-titres peu lisibles (ça arrive souvent quand c'est blanc sur blanc). Espérons que ces détails disparaîtront de l'édition finale.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !