NIFFF 2008 : le plein de films!

Rapport sur les journées de mercredi et jeudi


De notre envoyé spécial à Neuchatel, Richard Bourderionnet
Voilà déjà trois jours que je suis présent à Neuchâtel, 3 jours où se trouver dans la même salle que Xavier Gens, Joe Dante ou encore Hidao Nakata devient « presque » un quotidien. Ma plus grande surprise fut de voir à quel point ils se mélangeaient avec le public. Avec toute l'admiration que j'ai pour Joe Dante je reconnais avoir été assez surpris de constater que la plupart des spectateurs ne le reconnaissaient pas. Cela laisse à prouver qu'on a beau avoir réalisé Gremlins, un réalisateur reste dans l'ombre et non identifiable pour la plupart de son public.
Au niveau des séances j'ai pu revoir mercredi matin le très sympathique « The Cottage » et le surprenant film espagnol « shiver ». Il y eu aussi dans la soirée un petit film de science fiction mexicain du nom de « Sleep Dealer », un film de Alex River assez fauché mais tout de même impressionnant, surtout pour une première réalisation. Jeudi, la journée commença avec un « Dance of the dead » guère original mais plutôt amusant et décontracté, suivi du très intéressant « the devil's Game » de Yun In-Ho. La soirée se clôtura avec le western complètement barge de Takashi Miike, « Sukiyaki Western Django », film qui reçu un accueil plutôt enthousiaste du public Suisse.
A noter aussi que mercredi en fin d'après-midi il y eut une présentation mettant en avant les illustrations suisses à Hollywood, présentation composée entre autre de John Howe (seigneur des anneaux) et Christian Scheurer (conceptuel Designer sur Matrix et Superman return).

Hidao Nakata
l'affiche du NIFFF en live John Howe et Christian Scheure
John Howe et Christian Scheure
Hommage obligé à Giger, l'un des plus grands artistes suisses

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !