Bionic Woman - Chronique d'un désastre annoncé

La nouvelle version de Super Jaimie en détail avant sa diffusion sur TF1.

bionic_woman_review

Le pari était risqué, mais il était précédé d'un buzz assez grand pour bénéficier de l'attention du public avant même sa diffusion. C'est donc en septembre 2007 que la chaine américaine NBC met à l'antenne la nouvelle version de la célèbre "Bionic Woman" (série des années 70 connue en France sous le nom de "Super Jaimie"). L'histoire reprend donc la trame de la série d'origine mais la technologie en plus...
Suite à un accident de voiture, une jeune femme reçoit des greffes d'organes bioniques qui décuplent ses sens et ses capacités physiques. Elle est alors recrutée par une agence gouvernementale pour mener des missions top secrètes.
Bionic Woman est donc le gros show de la rentrée sur NBC, et inutile de vous dire que la chaîne à mis le paquet pour promouvoir sa série, spot pub, pub internet et en ville, bref, elle était partout. La chaîne américaine plaçait de bon espoirs envers sa série, et dés le premier épisode, l'audience est au rendez-vous. TF1 achète alors les droits de la série (elle devrait être diffusée cet été), mais toutes ces bonnes choses s'effondrent et la série est annulée, pourquoi? Tentons de le savoir si vous le voulez bien !
Même si l'on retrouve un scénario de départ copié sur la série d'origine (Super Jaimie), il apparait que finalement, rien n'est fidèle à sa grande soeur. La plupart des personnages principaux vous seront d'ailleurs totalement inconnus si vous avez été fan de Super Jaimie, les créateurs du show ont voulu rendre la série plus personnelle. Pour faire court, c'est un remake qui n'a rien d'un remake, on garde l'idée de départ, mais on ne conserve pas le reste. Parlons donc du premier épisode, le pilote, déjà diffusé en mars 2007 à l'occasion d'un salon organisé par la chaîne. Il y a encore du boulot pour convaincre, mais il met l'eau à la bouche, notamment avec l'apparition de Sarah Corvus, campé par la pétillante Katee Sackhoff, que les fans de Battlestar Galactica reconnaîtront. L'actrice américaine fait pleinement partie du casting de Bionic Woman et elle est LA méchante de l'histoire - et elle le sait bien. Sarah Corvus est la première femme bionic, et elle veut être la seule, c'est donc pour cela que Jaimie va devoir se battre contre elle durant une bonne partie du pilote, l'amenant à un combat presque final. Cette évènement que l'on croyait être le fil rouge de la saison ne va pas se dérouler comme les créateurs l'avaient annoncés.
Tout d'abord Katee Sackhoff n'apparaitra que dans deux épisodes de la série (qui en compte 8), et son histoire, pourtant prometteuse à la vue du premier épisode, sera stoppée net. De quoi décevoir car la disparition de la charismatique Sarah Corvus est pour moi le gros point noir de la série. Après le retrait définitif de l'histoire de cette première femme bionic, les scénaristes vont alors se contenter du minimum. On va rencontrer certes de nouveaux personnages, mais Jaimie va simplement effectuer des missions top secrètes. Enfin, ce ne sont pas de grosses missions puisqu'elle va se contenter de devoir trouver tel ou tel objet/personne dans un bâtiment/lieu en utilisant ses super-pouvoirs. Rien d'intrigant en somme qui résume bien la pauvreté du scénario dans lequel Bionic Woman est tombé dès le second épisode malheureusement.

Pire encore, la crédibilité des acteurs (en dehors de Katee Sackhoff) dans la peau de leurs personnages est tout simplement ridicule. Il y a des têtes connues comme Lucy Hale (vu dans How I Met your Mother), Isaiah Washington (Grey's Anatomy) qui apparaît dans l'épisode 3, Molly Prince (vu dans New York 911) campant une psy risible à souhait et enfin Miguel Ferrer (Preuve à l'Appui), le chef du service en charge des missions de Jaimie, là encore ne sachant visiblement pas interpréter les rôles de big-boss. Et il y a Jamie, interprétée par Michelle Ryan, drôle de choix puisque l'actrice anglaise n'est en tout point pas faite du tout pour ce rôle de guerrière. Exit le coté parfois violent de la série originale, dites bonjour aux niaiseries en tout genre digne d'un soap des années 80, bref elle n'est pas du tout convaincante.
Dire que les acteurs ont joué un rôle dans l'annulation de la série serait exagérer la situation puisque Bionic Woman a souffert dès le départ d'une approche trop gentille de la situation de la licence. Un scénario quelconque (qui avait pourtant bien commencé), des bases qui auraient pu donner lieu à des situations bourrées d'actions qui ne sont pas utilisées, c'est un peu un projet bon au départ qui a tout simplement implosé. A cause de quoi ? Peut être à cause de la sur-médiatisation de la série par NBC, annoncée comme la série de la rentrée 2007, Bionic Woman n'aura pas su convaincre au fil des 8 épisodes de la seule et unique saison 1.
N'hésitez pas à donner votre avis sur la série dans les commentaires, ou sur le forum de Scifi-Universe ;-)

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !