Les mésaventures de New Line Cinema continuent

Des licenciements et un calendrier revu et corrigé

New Line continue l’alimenter les gazettes en évènements pas très réjouissants. Alors que la Warner n’a toujours pas annoncé quel sera le sort des deux exécutifs des studios (le génial Bob Shaye et Michael Lynne), Hollywood Reporter rapporte que l’acquéreur va se « séparer » d’environ 65% des 600 employés dans un futur très proche. Le président de New Line, Toby Emmerich, devrait conserver un poste au sein de la nouvelle structure.
Par contre, il est désormais certains que les bureaux de New Line vont déménager de leurs locaux de New York et de West Hollywood pour se rendre près des offices de son nouveaux proprio, à Burbank. Ainsi, malgré les déclarations tempérées des dirigeants de Time Warner en fin de semaine dernière concernant l’autonomie de New Line, il y a tout lieu d’être inquiet. D’autant plus que les distributeurs de Warner Bros. ont revus et eux-mêmes définis le calendrier des quatre prochaines sorties écrans signées New Line (Harold and Kumar Escape From Guantanamo, Sex and the City, He’s Just Not Into You et Journey 3D).
Une affaire donc à suivre de très prêt, notamment pour le devenir du gros projet New Line en cours, l’adaptation de The Hobbit.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !