La grêve des scénariste a coûté 2 milliards de dollars

Presque rien quoi...

La Société pour le développement économique de Los Angeles a chiffré le coût de la grève à 2 milliards de dollars, dont 1,3 perdu par des secteurs aussi divers que les traiteurs, les hôteliers et les chauffeurs de limousines.
La fin de la grève sauve en tout cas in extremis la cérémonie des Oscars du 24 février, alors que les Golden Globes du 13 janvier avaient été torpillés par le mouvement social.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !