Week-end de la peur 2007 !

Chapitre 1 : Le Palmarès 2007 !

Amis du jour, Bonjour ! Me voilà revenu du Week-end de la Peur et, pour le coup, j'ai beaucoup de choses à vous raconter ! Ce Week-end de la Peur en était à sa première édition et comme tout premier essai, il y eut des déceptions, mais nous allons surtout retenir les bonnes surprises ! Comme j'en reviens tout juste, il va me falloir digérer tout cela et c’est petit à petit que je vous ferais découvrir les différents compte-rendus de ce nouveau festival. Ainsi, durant les deux prochaines semaines vous allez pourvoir découvrir des chroniques, des articles sur des courts et longs métrages et également des interviews.


Le succès de cette première édition a reposé sur l’ambiance et les rencontres, et même si il y eut de "gros" problèmes de sous-titres ainsi que des invités qui se sont décommandés à la dernière minute (pourquoi ? nous qui sommes si admiratifs de vos travaux !), grâce aux fans et à surtout à la gentillesse de Laurent Melki - les affiches de Freddy, les illustrations des vieux Mad entre autre c’est lui ! - puis de Diane Barrows - Maddy, dans Vendredi 13 chapitre 7 -, durant ces 4 jours de festivité, cette agréable manifestation peut être considérée comme une réussite.
Cette réussite découle également dans le fait où nous avons pu découvrir des films inédits en France, avec de très bonnes surprises comme Snuff Films et son équipe - des amateurs qui ont su montrer une créativité qui ferait rougir bien des professionnels - et des courts-métrages de grande qualité ! Puis, il y eut bien évidemment les gros nanars - Punk Rock Holocaust - nous encourageant à relativiser nos jugements lorsque l'on voit certains autres films dans nos salles obscures.
Laurent Melki, Diane Barrows et Catriona MacColl (présents le vendredi)

Ainsi, j’espère que, malgré quelques défaillances, malgré les multiples imprévus, les organisateurs, et en particulier Michael Abbate, ne renonceront pas à nous proposer un deuxième festival, que j’attends avec une grande impatience. L'initiative est, de toutes manière, à louer grandement, et c'est de ses erreurs que l'on tire les enseignements pour s'améliorer.
Ci-dessous le palmarès !

PRIX : EXCELLENCE BEHIND THE MASK: THE RISE OF LESLIE VERNON de Scott Glosserman

PRIX : MEILLEUR FILM HATCHET d'Adam Green
PRIX : MEILLEUR REALISATEUR Exaequo A L'INTERIEUR d'Alexandre Bustillo & Julien Maury Exaequo ZOMBIE PROM de Vince Marcello
PRIX DU PUBLIC A L'INTERIEUR d'Alexandre Bustillo & Julien Maury
SELECTION CENSURED PRIX DU PUBLIC SNUFF FILMS de Nicolas Bressier
SELECTION COURTS METRAGES FRANCOPHONES PRIX : MEILLEUR FILM BLOODY CURRENT EXCHANGE de Romain Basset
PRIX DU PUBLIC BLOODY CURRENT EXCHANGE de Romain Basset

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !