50 000 atomes

Pour quelques grammes de plus...

Au CERN, 0,00000000000000000008 gramme d’antimatière, la substance la plus chère du monde, a été obtenu par Marco Amoretti et ses collègues! Cette petite quantité représente tout de même 50 000 atomes composés d’un antiélectron (ou positon) en orbite autour d’un antiproton, alors que les précédentes tentatives arrivaient à quelques centaines d’exemplaires . Les deux types d’antiparticules, produites lors de réactions à hautes énergies ont été freinées, puis piégées dans des «bouteilles» magnétiques. Une fois ces bouteilles mises en présence, des antiatomes se sont formés. Les physiciens les décelaient… quand ils disparaissaient. La détection simultanée des mésons et des photons de 511 kilo-électronvolts indique l’annihilation d’un antiatome. À l’aide de quantités appré-ciables d’antimatière, les physiciens espèrent vérifier que les propriétés spectroscopiques de l’antimatière sont bien rigoureusement identiques à celles de la matière, comme le prédit la théorie.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !