Grâce à THQ et Games Workshop

Bientôt, des Kevin dans l’espace

Comme la grenouille qui voulait devenir aussi gros qu’un bœuf, le monde du MMORPG ne cesse d’enfler. Alors que World of Warcraft continue à gagner régulièrement des dizaines de milliers d’abonnés par mois, en arrivant à séduire même des fonctionnaires aborigènes des Eaux et Forêts qui se font chier devant leur écran en plein milieu du bush australien, d’autres, envieux de cette universalité ludique, se lancent dans l’aventure en espérant ramasser les quelques miettes que les responsables de Blizzard, hilares, laissent derrière leur passage.
C’est le cas de Turbine-Codemaster avec Lotro (Le Seigneur des Anneaux Online) qui n’est rien de moins qu’un WoW avec des hobbits et de l’herbe à pipe ; Sigil-Sony avec le déjà sorti (et déjà mort ?) Vanguard, un jeu médiéval fantastique qui l’est nettement moins que prévu (fantastique) ; et Funcom avec Age of Conan, dont on ne sait encore rien à part qu’il n’y aura pas Schwarzi dedans (hooo !), ni Grace Jones (aahh !)
Mais, de tous, le plus gourmand est sans nul doute THQ, poussé par son petit copain, Games Workshop. En effet, le géant de la figurine qui roule à gauche a annoncé qu’il avait vendu les droits d’exploitation de tous leurs produits à l’américain THQ. Le premier résultat de cette cession est la mise en chantier d’un nouveau MMORPR basé sur Warhammer 40 000 (qui sera développé par Vigil Games), le jeu de figurines futuriste de la société britannique. Voilà une nouvelle qui va certainement ravir Mythic Entertainment et Electronic Arts qui effectuent les derniers réglages d’un Warhammer Online annoncé pour cet automne.
Aussi surs d’eux que Brutus au Sénat romain, les responsables de ce coup de couteau dans le dos ont déclaré que les deux licences n’auront aucun problème pour coexister, vu qu’elles ont toujours fait dans d’autres secteurs d’activité. Tu parles, Charles… Je ne suis pas sûr que Mythic, qui endosse le rôle de César sur le coup, en soit aussi convaincu. D’autant plus que les vieux grognards, Dark Age of Camelot, EverQuest 2 et même Star Wars Galaxies, ne semblent pas sur le point de prendre leur retraite.
Y’a pas a dire, dans l’univers du MMORPG, ça sent la guerre civile… Même John Romero s’en mêle, en annonçant dernièrement le développement par son studio Slipgate (ahahaha !) Ironworks d’un MMO révolutionnaire…. Caramba !!!

Les Soeurs de Bataille, les Amazones de Warhammers 40K

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !