Des nouvelles de Joe Dante

Un grand, dont nous ne parlons jamais assez.

Bon je saute sur l’occasion pour parler de Joe Dante. Un réalisateur qui à mon goût n’est pas assez présent et mis en avant. A l’égale d’un John Carpenter, il est un grand réalisateur qui ne tourne pas assez. Le site //latinoreview.com lui accorde une interview et cela mérite d’être souligné.
Joe Dante refait parlé de lui en ce moment à travers les masters of horror, après l’excellent ‘Homecoming’ le réalisateur et de retour sur la saison 2 pour un épisode portant le titre de : The Screwfly Solution.
Les acteurs de cet épisode sont : Artine Brown, Nelson Carter Leis, Agam Darshi, Randy Flagler, Jason Priestley …
Il évoque aussi les gremlins et à la question sur la rumeur d’un éventuel Gremlins 3 il répond :
« Gremlins 3 ! Bien, je suis sûr qu'il y en aura un. Je sais aussi que je n'aurai rien à faire avec ce projet. Ils ne me demanderont pas. Mais mon but avec Gremlins 2 était de s'assurer qu'il n'y aurait pas un Gremlins 3 »
En effet le réalisateur dans l’interview évoque une certaine fierté au résultat de Gremlins 2, et il semble qu’il est réussi le film qu’il désirait. Un film qui dans sa manière de penser ne pourrait plus avoir le même piquant aujourd’hui.
Il évoque aussi qu’il n’est pas impatient de voir un Gremlins 3 en CGI, et il ne voudra certainement pas voir le résultat.
Une interview en anglais très intéressante ou le réalisateur ne met pas sa langue dans sa poche, et ou nous pouvons sentir sa déception vis-à-vis des gros studios actuelle, il le dis lui-même :
« Ce n'est pas une grande périodes pour les films personnels à moins que vous les fassiez en Indes. Mais, maintenant les studios possèdent aussi les Indes. Vous devriez regardez de nouveau les années 70 ou même les années 80, quand les films étaient très commerciaux, mais il restait quelque chose de futé. »
Le réalisateur termine actuellement un film d’horreur nommé Trapped Ashes ou une fois encore il s’agira de plusieurs histoires d’horreur. Avec lui nous retrouverons à la réalisation : Sean S. Cunningham, John Gaeta, Monte Hellman, Ken Russell.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !