Beneath still waters en phase finale

Yuzna retourne au fantastique sanguinolent

Si vous êtes un fan de série B de qualité mais un peu barge quand même, alors vous connaissez sûrement Brian Yuzna. Et bien sachez que ce maître du gore, aujourd’hui établi en Espagne avec la fonction de producteur et de réalisateur pour la Fantastic Factory, met la touche finale à son dernier bébé ; Beneath Still Waters.
Basé sur un roman de Matthew Costello et un scénario de Mike Hostench, le film raconte l’histoire d’un village qui est noyé sous les eaux afin de construire un barrage. Lors de l’évacuation de la population, deux gosses qui visitent la ville désertée remarquent d’étranges phénomènes dans l’église, mais ils sont surpris puis submergés par l’arrivée soudaine des eaux. Cinquante ans plus tard, des disparitions mystérieuses de baigneurs se produisent, comme si le lac se mettait à acquérir une vie propre. Petit à petit, un horrible secret commence à se révéler. Après Rottweiler, Yuzna semble donc abandonner momentanément l’horreur pure pour retourner à quelque chose de plus lovecraftien.
Figure de proue de la Fantastic Factory, Brian Yuzna s’est vu attribué un confortable budget pour la réalisation de ce film ambitieux. On sait déjà que le premier rôle féminin est interprété par la jolie Raquel Meroño (qui a déjà tourné avec Yuzna dans le sympathique Dagon), une star espagnole du petit écran. Elle est accompagnée de Michael McKill, le rôle principal de la série australienne MIT.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !