Gripe aviaire: une possible pandémie

Plus d'un milliard de personnes pourraient être contaminées

La grippe aviaire pourrait provoquer une pandémie touchant tous les pays de la planète et faire des millions de morts. De plus, aucun vaccin ne sera disponible avant le mois de mars, au plus tôt.
Voilà le message qu'a livré, lors d'une rencontre à Bangkok de 13 pays asiatiques sur la grippe aviaire, le coordonnateur du programme de l'OMS, le Dr Klaus Stoehr. Selon lui, de deux à sept millions d'humains pourraient mourir alors que le nombre de personnes contaminées pourraient atteindre au-delà du milliard.
« Chaque siècle, il y a eu trois ou quatre pandémies et il n'y a aucune raison de penser que nous serons épargnés [...] Le virus de la grippe aviaire H5N1 est certainement celui qui sera le plus à même de provoquer la prochaine pandémie », a-t-il déclaré.
L'OMS a lancé de nombreuses mises en garde contre une mutation du virus aviaire qui permettrait une redoutable transmission entre humains.
Jusqu'à maintenant, les humains contaminés l'ont été par des oiseaux malades et le virus n'a pas subi de réaménagement génétique. Il existe cependant quelques cas qui pourraient relever de la contamination interhumaine. Actuellement, deux laboratoires travaillent à créer un vaccin contre le virus actuel.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !