Une toile d'araignée artificielle

Six fois plus résistante que le nylon et l'acier

Des scientifiques ont mis au point les tout premiers fils d'araignée synthétiques. Il aura fallu deux ans de travail aux chercheurs israéliens allemands et anglais des universités de Jérusalem, de Munich et d'Oxford pour obtenir ces résultats.
Solides et fines, les fibres d'araignées sont impossibles à obtenir en culture en raison des spécificités biologiques de ces arachnides. La toile artificielle a été produite après des recherches génétiques qui ont permis de synthétiser des protéines spécifiques de l'araignée de jardin (Araneus diadematus).
Les fibres ainsi développées ont les mêmes propriétés que celles produites naturellement: à diamètre égal, elles sont six fois plus résistantes que le nylon ou l'acier.
La fabrication en série de telles fibres d'un millième de millimètre d'épaisseur pourra certainement trouver des applications industrielles dans des domaines très variés comme la fabrication de gilets pare-balles, de fils chirurgicaux, de microconducteurs, fibres optiques, fils de pêche ou même de nouveaux types de vêtements.
Note: suite à certains commentaires, je me dois de vous informer que le texte de la présente nouvelle est la transcription intégrale du texte officiel de la source. Qu'on se le tienne pour dit !

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !