Biospace à Toulouse

Quittez la Terre

Nom de code: Biospace. Mission: quitter le système solaire et gagner une planète habitable autour de l'étoile Tau Ceti située à 11,9 années-lumière de la Terre.
Histoire de rendre la science plus accessible, quoi de plus judicieux que d'imaginer l'inaccessible et embarquer pour un voyage interstellaire? C'est le pari fait par la Cité de l'Espace de Toulouse qui propose aux visiteurs de l'exposition "Mission Biospace", inaugurée vendredi, de vivre une aventure hors du commun, entre réalité et science-fiction.
"Pour nous, c'est une expo un peu différente dans la mesure où elle ne parle pas que de spatial. On s'en sert pour présenter les derniers développements en matière de sciences du futur", relève le concepteur de l'exposition, Jean-Noël Plachez.
Le billet d'entrée offre au spacio-visiteur une place à bord du Tsiolkovski, un vaisseau-génération (dans lequel naîtront et mourront des générations d'humains) de 3 kilomètres de long. Capacité: 1.000 passagers. Durée du voyage: 300 ans.
"Ce vaisseau, on l'a conçu de façon à ce qu'il soit le plus plausible possible par rapport aux technologies actuelles et à celles du futur", décrit M. Plachez avec passion. Pour lui, "c'est un clin d'oeil à la science-fiction car si on voulait le construire, il faudrait des sommes absolument phénoménales. C'est tellement énorme qu'il n'est pas près de se faire! Dans 500 ans peut-être..."
Fermeture des sas. Allumage des réacteurs. Décollage. Il est temps de faire connaissance avec le vaisseau.
Au centre de l'astronef, "la Sphère". Espace muséologique spécifique, elle a pour fonction d'exposer au visiteur la "base" de nos connaissances scientifiques actuelles.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !