Échec de la mission martienne du Japon

Le pays du Soleil Levant ne touchera pas Mars

C'est la fin du rêve martien pour le Japon. Les responsables du programme spatial nippon ont renoncé à mettre en orbite autour de Mars la sonde Nozomi, faute d'avoir réparé à temps des circuits électroniques fortement endommagés l'an dernier par le vent solaire.
L'appareil a été lancée en 1998. Il devait initialement être en orbite autour de la planète rouge à l'été 1999.
Après un départ parfait, Nozomi a connu des problèmes de consommation d'énergie et n'est pas parvenue à rebondir comme prévu sur l'atmosphère terrestre pour prendre le bon élan en direction de Mars. De plus, en avril dernier, la sonde a été endommagée par des vents issus des fortes éruptions solaires qui ont affecté des instruments de communications et de guidage.
Le Japon pourrait toutefois utiliser Nozomi pour observer l'espace. La valeur de l'instrument est évaluée à 186 millions de dollars américains.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !