Un premier trailer pour le film d'animation Strange Magic par George Lucas

Quand un univers féérique rencontre son opposé

Même si désormais George Lucas n’est plus impliqué dans Star Wars Episode 7, cela ne veut pas dire que le réalisateur et Lucasfilm ne vont plus travailler ensemble sur d’autres projets.

En fait, est derrière le film en CGI Strange Magic qui sortira le 23 janvier 2015 aux USA. Il a écrit l’histoire et a créé l’univers du film. Voici ce qu’en dit Gary Rydstrom, le réalisateur :

« [Lucas] veut vraiment faire un beau conte de fees avec des goblins et des elfes, et il le fait d’une manière que seule sa société peut le faire. Il a travaillé sur le projet depuis un long moment. »

Le scénario de Strange Magic est inspiré d’une histoire de William Shakespeare A Midsummer Night’s Dream, et la bande son est remplie de musique pop des années 50 et 60 chantée par le casting Alan Cumming, Evan Rachel Wood, Kristin Chenoweth et Maya Rudolph.

Rydstrom décrit comment le monde de Strange Magic est coupé en deux :

Un royaume se trouve être la maison des fées, des elfes, des nains et de toutes sortes de créatures, et il y a la forêt sombre qui accueille les effrayants goblins et d’autres méchantes créatures. Les résidents ne s’aventurent jamais en dehors de leur monde… jusqu’à ce que des potions d’amour interdit, créées à partir de fleurs qui pousse à la frontière, soient perdues. C’est alors que les interdits sont brisés et que les deux royaumes commencent à se mélanger. Surtut lorsque les deux personnages principaux se rencontrent. Le réalisateur déclare que Lucas a souvent décrit l’histoire du  film par « trouver de la beauté dans des lieux étranges ».

Vous allez pouvoir en convenir vous-même avec la bande annonce que voilà :

Strange Magic sera-t-il le nouvel univers de Lucas qui viendra détrôner Star Wars dans le cœur de millions de fans ?  Pas sûr. Mais, le film peut s’avérer intéressant.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !