Voyager 1 atteint la limite du système solaire

...là où la main de l'Homme n'a jamais mis le pied...

La sonde américaine Voyager, lancée le 5 septembre 1977, a atteint les frontières glacées du système solaire où elle a rencontré une onde de choc massive.
Actuellement située à plus de 12 milliards de kilomètres de la Terre, Voyager 1 est la sonde la plus éloignée de notre planète. Elle transmet toujours des données, à partir d'une région où l'influence du Soleil touche à ses limites.
Dans cette zone, les particules électriques projetées par le Soleil rencontrent des gaz et poussières ionisés de l'espace intersidéral, ce qui provoque l'apparition d'ondes de chocs.
Les astronomes estiment que ces chocs surviennent aux limites du système solaire, les poussant à conclure que la sonde Voyager 1 a atteint cette zone.
Les chercheurs ont aussi pu constater qu'au début 2003, la région de cette onde de choc paraissait en expansion, ce qui correspondait à une recrudescence d'éruptions solaires.
Cette constatation permet, selon eux, de postuler que l'héliosphère est une entité dynamique, qui connaît une expansion et une contraction en fonction du cycle d'activité solaire lui-même d'une durée de 11 ans.
Source

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !