Shadowrun débarque sur Android

Elfes, nains, armes à feu et mégacorporations...

L'univers de Shadowrun déparque sur Android avec Shadowrun Returns. Pour l'anecdote, le jeu a été financé gagne à une campagne de crowdfunding.
 


Nous sommes en 2070. Le monde n’est pas seulement éveillé – il est câblé. Des implants de cyberware et de bioware rendent votre corps de chair plus efficace que jamais, alors que la Matrice WiFi décuple vos perceptions sensorielles en vous offrant la réalité augmentée. On deale plus facilement avec des volets de plomb qu’avec de l’or ou des nuyens : le succès et l’echec se jouent sur le fil du rasoir. Des créatures de mythes et de légendes parcourent les rues et les compétences thaumaturgiques des magiciens sont avidement convoitées. Et par-dessus tout ça, des mégacorporations monolithiques saignent le monde à blanc, se sabotant mutuellement lors d’opérations clandestines sanglantes, dans une guerre au nom du profit. Vous un Shadowrunner, un agent de la rue, qui vit tant bien que mal dans les rues malfamées d’une cité tentaculaire. Vous pouvez être un humain, un elfe, un nain, un ork ou un troll. Un samouraï des rues mortel ou un agent d’information, un mage lanceur de sorts ou un pirate informatique. Quoi qu’il en soit, vous êtes un professionnel : pion corporatiste ou ‘’ressource sacrifiable’’, vous faites le boulot.

Le jeu se situe vingt ans avant, en 2054. Il propose de jouer un Shadowrunner dans une aventure à mi-chemin entre enquête, énigme et combat (en tour par tour). Shadowrun Returns reprend les bases de tout bon RPG : création de personnage, expérience et amélioration des compétences (primaires et secondaires). Ce sont ainsi plus de 350 armes, sorts et capacités qui sont disponible.

La durée de vie du jeu avoisinne les 12h ce qui, pour un jeu sur tablette, reste tout à fait correct. Il est vendu au prix de 7€68.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !