Jack Vance nous a quittés

Cugel l'Astucieux est orphelin...

L'écrivain Jack Vance nous a quitté dimanche dernier, à l'âge vénérable de 97 ans.

Jack Vance a marqué d'une empreinte forte la littérature fantasy de la seconde moitié du vingtième siècle, tant pas ma qualité de ses récit que par son grand talent d'écriture. De nombreux romanciers contemporains l'ont d'ailleurs cité comme modèle au cour de leur carrière, à l'instar de Michael Moorcock, Robert SilverbergGeorge R. R. Martin, Andrew Davidson, Harlan Ellison, Roger Zelazny ou Matthew Hughes.

Il publie son premier recueil de nouvelle (Les Mondes de Magnus Ridolph) en 1955 avant de connaître le succès avec Le dernier château en 1966 (récompensé par les prix Hugo et Nebula). Après avoir travailé comme groom, marin, charpentier ou électricien, il devient écrivain à plein temps dans les années 70. Par la suite, il se sera lancé dans nombre de saga : La geste des princes-démons, Les Chroniques de Cugel l'Astucieux / Cycle de la Vieille Terre, Les mondes d'Alastor, Les chroniques de Cadwal ou Le Cycle de Lyonesse.

En 1997, il reçut le titre honoraire de Grand Maître de la part de la Science Fiction Writers of America.

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !