L'Homme, parent avec un ver !

Une récente étude établi le lien génétique entre un ver norvégien et l'Homme

L'être humain vient de recevoir une petite leçon d'humilité. Des scientifiques britanniques de l'université Cambridge ont découvert qu'un ver de boue sans cerveau et sans organe sexuel était son lointain parent.
Il semble en effet, que le ver Xenoturbella, retrouvé au fond d'un fjord suédois, partage les mêmes ancêtres que l'humain puisqu'il partage son ADN. Les scientifiques se demandent toutefois comment ce ver réussit à se reproduire. Originalement, le Xenoturbella avait été classé dans le groupe des mollusques bivalves, comme les moules et huîtres. Les chercheurs britanniques et allemands qui se sont intéressés à la créature ont cependant remarqué qu'il ne ressemblait aucunement à ces mollusques.
Mais ils ne s'attendaient pas à ce que leur recherche transfère le ver dans le même groupe d'espèces, c'est-à-dire les deuterostomes. Ce groupe contient les vertébrés, les étoiles de mer, les oursins et certains vers marins.
Le groupe de recherche espère maintenant que l'étude de ce ver donnera une meilleure compréhension de l'évolution des vertébrés. Les résultats complets de cette recherche sont publiés dans le magazine Nature.
Ce qui est toujours dans le noir, c’est comment établir un lieu évolutif entre l’humain et ce ver ? Mystère…
Source: Radio-Canada
Revue Nature (anglais)

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !