Rencontre avec Pascal Sid et Julien Lacombe - part 1

Interviews des réalisateur de Derrière les murs

Comme le Beaujolais nouveau, le nouveau cru Sombrero est désormais attendu chaque année avec fébrilité par tous les imbibés de cinéma fantastique que nous sommes.
La boîte au chapeau mexicain semble en effet l'une des seules à réussir à produire en France un cinéma horrifique modeste mais honnête et de qualité, comme en témoignent les fleurons "Mutants" et "Vertige" (mais également, dans une moindre mesure, "Captifs" et son impressionnante Zoé Félix ).

Il paraîtrait néanmoins que "Derrière les murs" soit leur dernier film de genre... à moins, j'imagine, que le film ne cartonne.
Reste donc à nous, public, de faire en sorte que ce soit le cas, parce que oui, ce n'est qu'en se bougeant la nouille en salle que l'on pourra participer à l'avenir du cinéma que l'on aime et tenter de faire en sorte que ça dure...

Doté de solides arguments aussi variés qu'un tournage en 3D relief, Laetitia Casta, et deux réas pointus aux commandes (entendre par là : pour qui le jaillissement n'est pas une fin en soi), le film de Sid et Lacombe annonce un joli retour au fantastique atmosphérique (tentative ratée dans les grandes largeurs avec "Le Village des Ombres").

Bref, trêve de bavardage, laissons-les se présenter, eux et leur bébé, dans l'interview qui suit.

 

Cette page utilise des cookies pour comptabiliser votre visite. En naviguant plus loin vous acceptez leur utilisation. OK, j'ai compris !